La flambée des enchères UMTS suscite l’inquiétude de la bourse

Par 17 avril 2000
Mots-clés : Digital Working

londonienne 5.3 milliards de livres ! Telle est la dernière somme que British Telecom est prêt à mettre sur la table pour obtenir la licence (B) UMTS vendue par le gouvernement anglais. L’UMTS (l...

londonienne
5.3 milliards de livres ! Telle est la dernière somme que British Telecom
est prêt à mettre sur la table pour obtenir la licence (B) UMTS vendue par
le gouvernement anglais. L’UMTS (licence donnant accès à l’Internet et au
multimédia depuis le portable) est le nouvel enjeu des télécommunications.
L’opérateur américain MCI World-Com a quitté la bataille, mais Vodafone
demeure toujours en lice. Deux postulants doivent partir pour que les
enchères se terminent. La licence B n’est pas la seule à connaître une
pareille flambée. La licence A, réservée à un nouvel entrant, est tenue
par NTL Mobile (France Télécom participe à son capital) pour 4.28
milliards de Livres. Telefonica propose 3.67 milliards pour la licence C,
alors que le groupe canadien TIW offre 3.59 milliards pour la licence D.
De son côté, Orange est en tête des enchères pour la licence E, avec 3.65
milliards de Livres. Le total des enchères dépasse les 33 milliards
d’euros… Soit dix fois le montant prévu par tous les analystes. Quelque
soit l’issue de ces combats, le cours des actions des opérateurs a d’ores
et déjà connu des revers. Le poids du coûts de ces licences pourrait peser
très lourd dans leur développement financier.
(Jean de Chambure - Atelier BNP-Paribas - 17/04/2000)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas