Le "flash noir" éclaire les modèles sans les éblouir

Par 27 juillet 2009 1 commentaire

Combiner deux photos prises de suite, l'une avec un flash à lumière infrarouge et ultraviolette, et l'autre simplement avec la luminosité ambiante permet de reconstruire une image nette même dans l'obscurité.

En photographie, il faut recourir au flash en cas de faible luminosité. Problème : cette solution, qui génère une courte lumière intense, éblouit les personnes face à l'objectif. Afin de résoudre cela, Dilip Krishnan et Rob Fergus de l'université de New York ont mis au point un "flash noir". C'est-à-dire un système qui prend à la suite deux photos, l'une avec flash et l'autre sans. L'intérêt ? Obtenir une image de qualité qui respecte les couleurs sans avoir un temps d'obturation trop important. Ce qui est intéressant, c'est que les chercheurs utilisent un flash un peu particulier. Celui-ci projette des lumières infrarouges (IR) et ultraviolette (UV) invisibles à l'œil.
Combiner les deux photos
Inconvénient : il permet d'obtenir une image nette mais avec des couleurs tirant sur le vert. Afin de rétablir celles-ci, une autre photo, sans flash est immédiatement prise après. Avec la luminosité naturelle, les couleurs sont respectées. Ce, bien que l'image soit de mauvaise qualité. Afin de combiner les deux images, les chercheurs ont mis au point un logiciel qui combine ensuite automatiquement les deux images enregistrées à des fréquences différentes, enlève le bruit et restaure les détails pour un rendu fidèle au modèle.
Un système qui "oublie" des éléments
Cette technique peut également être utilisée indépendamment pour enlever le bruit de l'image précisent les chercheurs. Les concepteurs du projet précisent toutefois au New Scientist que malgré les bons résultats obtenus, un problème demeure : certains objets et matières absorbent les IR et les UV. Ce qui fait qu'ils n'apparaissent pas sur la photo prise au "flash noir" ni sur la reconstruction. Dilip Krishnan et Rob Fergus présenteront leur appareil à l'occasion du Siggraph 2009 à New York du 3 au 7 août prochain. 

Haut de page

1 Commentaire

merci pour cette article
Siggraph New Orleans ? Non?

Soumis par Laurent N (non vérifié) - le 03 août 2009 à 06h22

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas