Le flashcode amène le musée à l'utilisateur

Par 28 mars 2008 2 commentaires

Plus de cinq cents code-barres 2D seront essaimés à l'entrée des restaurants et musées de San Francisco, permettant aux propriétaires de mobiles d'accéder sur le champ à de l'information sur ces sites.

Accéder rapidement à des informations sur un restaurant ou un site culturel avant de s'y rendre. Le service est rentré dans les mœurs, notamment grâce aux sites d'information et autres guides en ligne. Mais cette démarche demande encore une certaine anticipation de la part des utilisateurs. Pour donner plus d'immédiateté à cette recherche, le guide urbain en ligne CitySearch et le fournisseur de guides audio pour les musées Antenna Audio s'intéressent à la technologie de code-barres 2D sur mobiles. Ils signent - séparément - un partenariat avec le fournisseur de solutions de flashcode Scanbuy pour installer plus de cinq cents codes à l'entrée de restaurants, entreprises et autres musées de la ville de San Francisco. Le dispositif, destiné aux habitants de la ville comme aux touristes, permettra de scanner le code, baptisé EZcode, et qui sera affiché devant toute enseigne ou site suscitant la curiosité des utilisateurs.
Instantanéité de l'information
Ces derniers seront ensuite dirigés directement vers l'onglet dédié sur le site mobile de CitySearch ou vers de l'information audio concernant le musée, le site historique ou l'exposition qui les intéresse. "Les gens se rendent quotidiennement sur CitySearch afin de trouver de l'information sur un endroit qui les intéresse avant de s'y rendre. Le ScanLife EZcodes leur permettra d'accéder à cette information au moment où ils en ont le plus besoin : sur le lieu même". Le but est en effet de donner la possibilité au mobinaute de ne pas avoir à passer par les étapes intermédiaires permettant d'accéder au contenu de son choix : ouverture du navigateur, entrée de l'URL, écriture de sa requête… Les informations à disposition ne concerneront pas que le menu du restaurant ou le prix d'accès au musée, des données normalement affichées à l'entrée des bâtiments. Elles seront plutôt de l'ordre d'avis sur la qualité d'un établissement culinaire. Pour la sphère culturelle, les utilisateurs pourront accéder à du contenu historique. Et c'est là tout l'intérêt du dispositif : simplifier l'accès aux sites culturels. Et donc attirer un public plus large et peut-être moins amateur de musées et autres monuments.
Diffuser la culture
Il suffit de se promener, et de disposer ensuite de suffisamment d'informations pour avoir envie d'entrer sur le lieu. "Notre but est de fournir au plus grand nombre de personnes du contenu audio culturel", souligne ainsi Sarah Dines, responsable d'Antenna Audio aux Etats-Unis. Pour profiter du dispositif, il faut bien évidemment posséder un combiné intégrant un appareil photo et un accès Internet. Il suffit ensuite de télécharger le logiciel gratuit ScanLife sur le site dédié ou par l'envoi d'un SMS. Puis de se promener dans la ville et de repérer les codes placés devant des restaurants, des entreprises et des sites culturels. Selon Scanbuy, plus d'une soixantaine de combinés mobiles est pour le moment compatible avec le système et peut lire les codes. Ce, quel que soit l'opérateur. L'initiative permet enfin de constater une certaine industrialisation du code-barre 2D, celui-ci n'étant plus l'apanage de quelques annonceurs.

Haut de page

2 Commentaires

"flashcode" est un marque déposée de l'AFMM. Cette technologie utilise un code numérique et non une URL comme dans l'expérience de San Francisco basée sur des codes Datamatrix qui encodent des URLs.

Soumis par Laurent Tonnelier (non vérifié) - le 04 mai 2008 à 20h10

je voudrai savoir plus de detail sur ce produit
merci

Soumis par moustaatif (non vérifié) - le 26 novembre 2009 à 13h59

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas