Le FMI victime d'une arnaque par mails

Par 17 juillet 2006
Mots-clés : Smart city

Le FMI (Fonds Monétaire International) est maintenant lui aussi victime du "phishing" (hameçonnage)! Il vient de publier un bulletin d'alerte après avoir remarqué que de nombreux mails...

Le FMI (Fonds Monétaire International) est maintenant lui aussi victime du "phishing" (hameçonnage)! Il vient de publier un bulletin d'alerte après avoir remarqué que de nombreux mails frauduleux circulaient sur le Web. Les expéditeurs de ces e-mails se faisaient passer pour le FMI. " Il y a eu un pic dans l'envoi de ces messages qui curieusement ciblent principalement les récents immigrants. Le FMI a immédiatement prévenu les autorités américaines", a déclaré un porte-parole du Fonds monétaire.
 
Ces attaques par mails n'avaient qu'un seul but : récupérer des informations financières personnelles en renvoyant le destinataire du mail vers un faux site du FMI. Le Fonds Monétaire International rappelle qu'il n'est évidemment pas l'auteur de ces mails et qu'il "ne communique jamais par mail avec des individus qui ne l'ont pas sollicité".
 
Déjà, l'année dernière, la Banque de France avait émis un bulletin d'alerte car son nom et son logo avaient été utilisés dans un mailing prônant un nouveau système de paiement par Internet. Il s'agissait là encore d'un piège pour récupérer des données financières privées.
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 17/07/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas