Avec Folding@home, les gamers forment un supercalculateur

Par 13 février 2008

La lutte contre la maladie d'Alzheimer ou celle de Parkinson passe aussi par les consoles de jeu.

Modifiez légèrement la structure tridimensionnelle d'une protéine et celle-ci devient nocive. C'est pour comprendre comment les protéines se replient (folding) que l'université de Stanford a lancé un programme de calcul distribué. Encore une grille de calcul ? Oui, comme celle mise en place par le Seti (Seti@home) ou par l'AFM (Decrypthon).
PC + Playstation
Il s'agit bien de faire travailler des processeurs sur des programmes lorsque ceux-ci ne sont pas utilisés par d'autres programmes. Mais alors que ces deux grilles demandent à être installées sur un PC, Folding@home a choisi également les consoles de jeu comme destination de calcul. Et plus particulièrement la PlayStation 3 de Sony. Pour participer, c'est très simple : il suffit de télécharger le logiciel dédié sur le site de l'université américaine.

L'Atelier BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas