Le Football s'invite sur le terrain High-Tech

Par 28 mai 2010 1 commentaire

Dans deux semaines, tous les yeux seront tournés vers l'Afrique du Sud et sa coupe du monde de football. Pour la beauté du sport certes, pour ces beaux gestes techniques qui rentreront dans l'histoire, pour ces buts décisifs qui feront vibrer les foules... Mais sans lober pour autant la visibilité mondiale qui sera donnée aux dernières innovations qui intégreront les foyers dans quelques temps. Cette année, la compétition sera la vitrine de la télévision 3D.

La prochaine révolution pourrait bien se trouver sur les terrains. C'est la société de design américaine Agent qui s'est penchée sur l'acteur principal des pelouses et innove à la fois dans les domaines esthétique et technologique.

D'aspect externe transparent, ce ballon de nouvelle génération nommé Ctrus en référence à sa couleur verte/jaune citron, est composé d'une structure interne particulière baptisée "skelle-core". Et non... Pas d'air dans ce référentiel rebondissant du futur, mais les mêmes sensations pour les joueurs.

C'est au cœur de cette ossature que réside la véritable innovation. Le Ctrus est muni d'une puce électronique RFID ainsi que d'un système géolocalisé.

Pourrait-il marquer la fin des contestations envers les arbitres, boucs émissaires tout désignés ? Serait-ce l'excipit des discussions stériles d'après match pour savoir si le ballon a bien franchi la ligne... Ou pas?

Le Ctrus changerait de couleur au moment de franchir la ligne. Aide à l'arbitrage pour un sport qui résiste encore et toujours à l'arbitrage vidéo... En somme, le retour du Fair dans le Play...

De nouvelles statistiques disponibles telle que la force et la vitesse de frappe...

Toutefois, ce ballon du futur n'est pas encore homologué... C'est sans compter les investissements importants qu'il faudrait consentir pour adapter les terrains à cette technologie.

A bien y regarder, cette innovation aurait aussi des vertus écolo. Elle permettrait d'économiser encre, papier mais aussi salive, impliquant moins de rejet de CO2 dans l'atmosphère. Merci à la planète Foot!

Haut de page

1 Commentaire

Non, Claire, tous les yeux ne seront pas tournés vers l'Afrique du Sud. Rien qu'avec moi, cela fait deux en moins. Je peux enlever aussi ceux de François Sorel, ceux d'Antoine, de Jean, qui vont pouvoir profiter des restaurants, des cinémas, des théâtres, des librairies. Bon, en dehors de cela, le ballon qui change de couleur, c'est rigolo

Soumis par Edouard-Baraud (non vérifié) - le 29 mai 2010 à 13h38

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas