La formation nomade doit s'adapter à l'apprenant

Par 25 janvier 2011
Mots-clés : Smart city, Europe
copie d'écran LogiAssist

LogiAssist, disponible sur tout appareil mobile, permet à l'utilisateur de profiter de widgets de cours adaptés aux connaissances déjà acquises, au lieu dans lequel il se trouve et au format qu'il a indiqué préférer.

Pour faciliter l'apprentissage en situation de mobilité, il faut que celui-ci soit simple d'accès et personnalisé. Voilà ce qu'estime l'institut FIT  du Fraunhofer, qui travaille sur un système ouvert capable de fournir des modules de cours et d'information en fonction des besoins des utilisateurs et du contexte. Le dispositif, baptisé LogiAssist, sera disponible sur l'appareil portable utilisé par la personne (smartphone, tablette, ordinateur de bord…). Le but : permettre un accès immédiat à du contenu, afin de se former rapidement à une situation, ou de profiter de pauses pour améliorer ses connaissances sur un sujet. Concrètement, le système se présente comme une plate-forme qui agrègera les widgets sous forme de mashup. Widgets déjà intégrés dans la base de données ou ajoutés par l'entreprise cliente.

Tenir compte du contexte

Elle intègre aussi les moteurs de recherche les plus populaires, ainsi que les principaux serveurs mails et outils de discussion en ligne. A l'apprenant ensuite de configurer son interface d'apprentissage en fonction de ses habitudes. "Ce système est facilité par le système d'exploitation Android 2.2", explique Martin Wolpers, responsable du projet, à L'Atelier. Une fois l'interface de départ paramétrée, LogiAssist tient compte du contexte pour fournir du matériel éducatif. "Cela en fonction de l'endroit où l'utilisateur se trouve, de l'heure, des conditions de conduite, des instructions du conducteur, des connaissances déjà acquises et de ses préférences en matière de support d'apprentissage", poursuit Martin Wolpers. Dans le détail, cela permet d'obtenir directement des modules de formation sur la législation d'un pays ou sur la langue utilisée.

S'adapter à son mode d'apprentissage favori

Cela, dans le cadre d'une utilisation par des chauffeurs routiers, première cible du Fraunhofer avant de s'intéresser aux travailleurs mobiles dans leur globalité. "Prenons l'exemple d'un conducteur qui a besoin d'informations sur la sécurisation de son chargement dans le pays qu'il s'apprête à traverser", poursuit Martin Wolpers. "Le système saura s'il a déjà suivi un module sur le sujet, et lui proposera en fonction des instructions complètes ou une simple mise à jour", ajoute-t-il. Et de préciser : "Cela sur le pays en question, et pas sur une région géographique. Il s'adaptera aussi directement à son mode d'apprentissage favori : de courts textes avec images, de la vidéo…". Enfin, LogiAssist propose d'entrer en contact avec d'autres apprenants via des salles de discussion virtuelles.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas