Formation professionnelle : vers une approche multimodale ?

Par 16 février 2011 1 commentaire
Mots-clés : Smart city, Europe
e_learning_formation

Les employeurs préfèrent des modes de formations plus intelligents que traditionnels, notamment en période de crise. C'est ce qu'une étude de l'Université de Cardiff dévoile, en collaboration avec l'Institut pour l'éducation de l'université de Londres.

La crise aurait modifié le marché de la formation professionnelle, selon les chercheurs de l’Université de Cardiff. Les entreprises britanniques optent davantage pour des formations ciblées répondant à des besoins – notamment commerciaux – plus spécifiques, et valorisent la formation en interne. L’étude dévoile également que les investissements en e-learning ont augmenté alors qu’au début de la crise, les dirigeants anticipaient des coupes de budget formation. Selon l’étude, beaucoup de budgets auraient même augmenté.

Une nouvelle vision de la formation

« Les entreprises cherchent des offres multimodales, dites « blended »,  leur permettant de réduire le temps de formation  présentielle, notamment dans les fonctions de management, les plus difficiles à mobiliser et qui constituent les dépenses les plus importantes ", explique à l’Atlelier Christophe Rodet, fondateur de Réussir Autrement. Avant d'ajouter « Une vision plus collaborative de la formation tend à développer des modèles basés sur différents outils d’apprentissage comme les serious games, l’e-learning et les rencontres physiques ». Les services de formations sont donc en mutation et s’orientent de plus en plus vers le conseil et l’ingénierie. Pour Philippe Inowlocki, fondateur de Ki-learning.fr, le marché du e-learning « est en progression principalement sur la création de contenus éditoriaux sur "étagères" qui se différencient des formations e-learning sur mesure. ». Et d’ajouter « la crise a permis aux directions de la formation de se rendre compte de l’utilité du numérique, en tout cas de chercher à internaliser un certain nombres de réalisations en e-learning ».

Doter les salariés de plusieurs outils face à la récession

L’étude britannique réalisée auprès de 52 employeurs montre que les dirigeants souhaitent doter leurs équipes de plusieurs outils et que les employés doivent être capables d’assurer différentes tâches. « On a d’ailleurs un basculement des coûts de formation traditionnelle vers le coaching, le tutorat et une ingénierie de formation plus ciblée, plus individualisée. » nous explique Christophe Rodet. La formation professionnelle n’est donc pas en récession mais se transforme, une volonté des dirigeants pour ne pas emmener les entreprises à répéter les mêmes erreurs.  Avant de conclure « Des actions de formation ciblées sur des axes de développement prioritaires avec des solutions de formations diversifiées et innovantes sont une des réponses pour optimiser la conduite du changement en sortie de crise. »

Haut de page

1 Commentaire

Bon article et surtout sujet très intéressant auquel j'adhère à 200% en pratique.

Soumis par Mireille Ruinart (non vérifié) - le 25 février 2011 à 12h45

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas