Former ses employés pour mieux protéger les données à risque

Par 23 mars 2012 Laisser un commentaire
Security

Que ce soit électronique ou sur support papier, les informations confidentielles sur le lieu de travail sont parfois rendues vulnérables involontairement par les collaborateurs. Une formation adaptée serait la clé.

Les salariés peuvent, sans le savoir, contribuer à mettre en danger la sécurité informatique ou papier de leur entreprise, rappelle un sondage réalisé dans le cadre d'un rapport par Fellowes, qui s'est intéressé aux habitudes et aux opinions des employés sur la protection des données. En effet, 81% des collaborateurs ont accès à des documents sensibles sur leur lieu de travail. Pourtant, seulement 62% déclarent que leur entreprise possède une politique de sécurité des données sur laquelle les employés sont formés.

Des failles à la confidentialité

Ainsi, les professionnels non-formés rendraient involontairement leur entreprise vulnérable, mais pas seulement. Les informations relatives aux collaborateurs, aux fournisseurs et surtout aux clients seraient aussi accessibles. Pour protéger les données, des actions simples pourraient ainsi être entreprises. Le rapport montre qu'un salarié sur quatre laisserait des documents papiers sensibles sur son bureau, 26% laisseraient leur ordinateur avec une session non-verrouillée et 15% jetteraient des informations sensibles directement dans leur poubelle au lieu d'utiliser une broyeuse de papier.

Des gestes simples

Au niveau informatique, uniquement 60% utiliseraient un pare-feu pour assurer la sécurité du réseau et seulement 44% des personnes interrogées utiliseraient une boîte email sécurisée. "Des mesures de prévention peuvent permettre d'aider son entreprise à éviter une violation coûteuse qui peut conduire à des conséquences personnelles, comme le vol d'identité", rappelle ainsi à Fellowes John Sileo, un expert national en vol d'identité, lui-même victime d'une faille au sein de son entreprise.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas