Fortunata propose le développement d'applications sémantiques en kit

Par 21 juillet 2010
Mots-clés : Smart city, Europe

La plate-forme propose une suite d'outils permettant de créer des modules sans maîtriser les subtilités des technologies de contextualisation. Public visé : designers, développeurs, concepteurs graphistes...

Pour simplifier la tâche des développeurs lorsqu'il s'agit de créer des applications web utilisant des technologies de contextualisation, des chercheurs de l'université polytechnique de Madrid ont mis au point une suite d'outils spécifiques. Baptisée "Fortunata", cette infrastructure donne en effet la possibilité de créer des modules qui, en apparence, ne diffèrent pas de ceux que les développeurs mettent au point habituellement. "Un développeur non-initié aux technologies du web des données peut très bien utiliser ce programme pour créer des applications Internet qui utilisent ou génèrent des données sémantiques", précisent les responsables. La plate-forme élaborée par les chercheurs - sur laquelle se retrouve l'ensemble des outils - peut en effet être utilisée par des designers, concepteurs graphistes, développeurs voire simples internautes.
Une plate-forme sur le modèle du wiki
"Les utilisateurs de ces applications ne sauront d'ailleurs pas toujours qu'ils génèrent des informations sémantiques", expliquent les scientifiques. Les outils fonctionnent sur le modèle du wiki, avec la possibilité pour chacun des développeurs d'ajouter des plug-ins pour simplifier encore leur usage. Le processus pour se servir de ces outils suit plusieurs étapes : tout d'abord, un web designer crée un gabarit capable de présenter des données sémantiques ("data presentation templates"), ou d'intégrer les données rassemblées par les utilisateurs ("data capture templates"). "L'expérience montre qu'avec un peu d'entraînement et sans aucune connaissance spécifique des technologies sémantiques, les concepteurs graphiques peuvent aisément mettre au point des gabarits pertinents", expliquent les chercheurs.
Une économie de temps conséquente lors de la conception des applications
Dans un second temps, un développeur (créateur d'applications web) utilise ces différents gabarits pour concevoir des applications web sémantiques. Un widget Google ouvre même ces outils aux internautes les moins au fait des technologies. "Ce gadget est facile à configurer : il suffit de spécifier la location des données sémantiques qui doivent être rendues et le gabarit que l'on souhaite utiliser", précisent les scientifiques. A noter : une évaluation expérimentale menée par les chercheurs montre que cette plate-forme permet de diminuer le temps de développement d'applications web sémantiques de près de 40 %, et le nombre d'outils requis de plus de 60 %.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas