Les fourmis affinent la prise de décision militaire

Par 10 novembre 2009
Mots-clés : Smart city

Un logiciel imitant le comportement des fourmis permet aux commandements militaires de définir la stratégie optimale. Basée sur un jeu commercial, le simulateur permet de déterminer les déplacements des troupes sur le champ de bataille.

Pour rendre plus efficaces les déplacements des troupes militaires, les chercheurs de l'université de Grenade se sont inspirés des fourmis. Ils ont mis au point un logiciel imitant les mécanismes utilisés par les insectes pour arriver jusqu’à leur source d’alimentation. En effet, les fourmis sont très efficaces pour tracer le chemin le plus court entre leur fourmilière et leur nourriture. Le logiciel se présente sous la forme d’un mini-simulateur permettant de modeler le champ de bataille, par exemple à partir d'une photo du terrain. Il devient possible d’y localiser des obstacles comme des forêts, des rivières ou des montagnes, puis d’y placer les troupes alliées et ennemies.
Imiter les fourmis
D'autres contraintes, comme la visibilité des soldats ou les accidents de terrains, naturels ou non, sont également pris en compte. Une fois le scénario déterminé, on peut sélectionner le type de trajectoire à parcourir. Cela se fait selon deux critères: celui de la sécurité (arriver à destination avec le moins de pertes possible) et celui de la rapidité (arriver à destination le plus vite possible). On peut enfin comparer toutes les trajectoires trouvées, afin de sélectionner stratégie optimale. Selon les responsables du projet, le programme sera intégré dans les simulateurs militaires d'entraînement des commandants. "Le logiciel a été développé en Delphi, le même langage de programmation qu'utilise actuellement l'armée espagnole", explique à L'Atelier Antonio Miguel Mora García, responsable du projet.
Logiciel d'aide à décision
"Les résultats et les trajectoires trouvées par le système seront considérés comme les meilleurs dans le combat réel ou simulé". Selon ses concepteurs, le logiciel pourra être utilisé non seulement à des fins militaires, mais aussi dans le domaine commercial. "Par exemple, pour résoudre des problèmes de distribution de marchandises, expliquent-ils, notamment en essayant de servir le plus grand nombre de clients à partir d'un entrepôt central, avec le moins de véhicules possible". Le logiciel est disponible en open source. Ce n'est pas pour la première fois que les scientifiques s'inspirent des fourmis pour améliorer leurs techniques. PNNL a développé un logiciel anti-virus, où trois milles "fourmis" parcourent l'ordinateur afin de détecter et exterminer les vers et les chevaux de Troie.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas