Le .fr s'ouvre aux particuliers

Par 19 juin 2006
Mots-clés : Europe

"Jour J-1". L'Association française pour le nommage Internet en coopération (Afnic) est dans les starting-blocks. Demain, à partir de 9 heures, les particuliers pourront enregistrer...

"Jour J -1". L'Association française pour le nommage Internet en coopération (Afnic) est dans les starting-blocks. Demain, à partir de 9 heures, les particuliers pourront enregistrer une adresse Internet se terminant par ".fr"... selon le principe du premier arrivé, premier servi. Une affluence record est attendue.
 
L'extension, jusqu'ici réservée aux entreprises, associations et institutions, sera ainsi élargie aux personnes majeures justifiant d'une adresse postale. Quelque 450.000 noms de domaines en .fr et .re (La Réunion) ont été déposés par les professionnels depuis 1997, date d'ouverture du .fr.
 
Et les particuliers devraient à leur tour prendre goût à cette extension nationale. L'Afnic a mené une étude en mars selon laquelle 53% des sondés jugeaient important de posséder un nom de domaine en ".fr" au lieu d'un .com ou un .net.
 
Du coup, les prévision d'affluence sont optimistes : "Nous prévoyons de doubler d'ici 18 à 24 mois le nombre de nom de domaines en .fr pour arriver à environ un million, dont 40% pour les particuliers", a déclaré à Reuters Mathieu Well, directeur général de l'Afnic.
 
Pour ne pas se laisser déborder par cet engouement, l'Afnic a décidé une inscription en 4 étapes, par tronçon alphabétique :
- le 20 juin : l’enregistrement sera ouvert aux noms commençant par un chiffre ou les lettres A et B
- le 21 juin : ce sera au tour des noms commençant par C à F
- le 22 juin : les G à N pourront s’enregistrer
- le 23 juin : les O à Z concluront cette phase d'enregistrement.
 
Une forte majorité des sondés affirmait vouloir déposer un nom de domaine en .fr dans le cadre de la création d'un site Internet (74%), d'une adresse e-mail (55%) ou d'un blog (39%).
 
Le site Internet de l'Afnic permettra de vérifier la disponibilité d'un nom de domaine qu'il faudra ensuite faire enregistrer par l'une des multiples sociétés d'hébergement. Ces dernières multiplient les offres spéciales afin de pousser les Français à acquérir un nom de domaine, ou les inciter à adopter une offre packagée (nom de domaine, adresses e-mail et espace d'hébergement pour un site Web ou un blog).
 
Spécialiste de l'hébergement et des services à prix discount, Amen va ainsi proposer l'acquisition d'un nom de domaine en .fr au tarif de 4,74 euros toutes taxes comprises par an, applicable jusqu'au 14 juillet.
 
Les "registars" auraient tort de sous-estimer la manne financière qui peut en résulter... si la France réagit comme ses voisins. L'Angleterre a enregistré 5 millions de ".co.uk" et l'Allemagne compte 10 millions de ".de" dont 8 millions déposés par des particuliers.
 
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 19/06/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas