Le français BVRP Software termine l'exercice 1997, clos fin juillet, par

Par 29 octobre 1997
Mots-clés : Smart city, Europe

un chiffre d'affaires en progression de 53,4 %. Son chiffre d'affaires s'est élevé à 43,4 millions de F pour un résultat net de 5,2 millions (2,9 millions en 1996). Les logiciels développés par la ...

un chiffre d'affaires en progression de 53,4 %. Son chiffre d'affaires
s'est élevé à 43,4 millions de F pour un résultat net de 5,2 millions
(2,9 millions en 1996). Les logiciels développés par la société permettent
d'émettre et de recevoir des fax depuis son PC, de faire de la téléphonie
sur micro-ordinateur ou de transférer des données sur des réseaux sans
fil. Bien que de taille modeste, BVRP Software contrôle près de 60 % du
marché des logiciels de communications bureautiques en France. De plus,
ayant vendu dans le monde 2,7 millions de logiciels lors de son dernier
exercice, elle contrôle près de 8 % du marché mondial "nous visons les 10
% du marché mondial à l'an 2000". Ses logiciels sont désormais traduits en
12 langues. Ayant notamment passé des contrats avec les fabricants (Dell,
3Com) qui intègrent ses logiciels dans leurs produits, BVRP Software
réalise plus de 43 % de son chiffre d'affaires à l'international. Sa
nouvelle activité dans les services enregistre une forte hausse passant de
800 000 F l'an passé à 8,9 millions de F. Les ventes via la distribution
régressent en revanche passant de 29,7 % à 15,7 % du chiffre d'affaires.
BVRP veut accélérer sa croissance et son internationalisation via des
acquisitions, notamment dans le multimédia, les centres d'appel ou les
sociétés spécialisées dans la localisation de logiciels étrangers.
(Les Echos - La Tribune - 29/10/1997)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas