Les Français font confiance aux sites Internet dédiés à la santé

Par 06 juin 2013
Mots-clés : Smart city, e-santé, Europe
sick woman and a computer

Grâce à l'augmentation d'appareils connectés dans les foyers, les Français sont nombreux à consulter des sites dédiés à la santé, et à leur accorder leur confiance.

Quatre internautes sur cinq répondent positivement à la question: avez-vous déjà consulté un site Internet dédié à la santé ? Parmi ces sites on retrouve ceux dits de vulgarisation (Doctissimo, Passeport santé, Au féminin...), mais aussi des pages du portail « Médecine » de Wikipédia, ou encore des forums de discussion dédiés. La sixième édition du « Baromètre de l'économie numérique » réalisé par Médiamétrie parle en effet du fait que la majorité des Français semblent faire confiance aux sites Internet dédiés à la santé: 55% des personnes interrogées pensent en effet que les sites de vulgarisation sont assez fiables et 53% le croient pour les pages de Wikipédia. Les forums de discussion dédiées sont quant à eux considérés par 52% des sondés comme peu fiables.

Des sites consultés par tous

Même si 19,7% des internautes affirment n'avoir jamais consulté de sites Internet dédiés à la santé, 62,4% confient s'être déjà rendus sur des sites de vulgarisation. Viennent ensuite les pages de portail « Médecine » de Wikipédia (32,1%), et en troisième position – avec 27,8% – les forums de discussion dédiés. Les femmes sont plus nombreuses que les hommes à avoir consulté ce genre de site, et ce pour les trois catégories citées. La tranche d'âge la plus concernée est celle des 15-34 ans avec 71,6%, même si plus d'une personne sur deux (51,8%) ayant 50 ans et plus affirme s'être déjà rendu sur un site de vulgarisation.

Une augmentation de fréquentation qui s'explique

Mais si les Français sont si nombreux à se rendre sur ce genre de sites, c'est peut-être – comme le montre l'étude de Médiamétrie – parce qu'ils sont plus connectés. En effet, si l'on en croit les chiffres, 77,4% étaient équipés d'au moins un micro-ordinateur au premier trimestre 2013. Et plus de trois quart des Français de 11 ans et plus sont désormais appelés internautes. De plus, 18,4% des foyers sont équipés de tablettes tactiles, et 83,2% possède un mobile (60,3% de smartphones).Tout cela participe à l'augmentation de fréquentation des sites dédiés à la santé.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas