Les Français et les démarches administratives sur Internet

Par 25 septembre 2002
Mots-clés : Smart city

Selon une étude menée par la Sofres pour le Forum des droits sur l’Internet, 48 % des Français ont déjà effectué ou seraient prêts à effectuer une démarche administrative en ligne ...

Selon une étude menée par la Sofres pour le Forum des droits sur l’Internet, 48 % des Français ont déjà effectué ou seraient prêts à effectuer une démarche administrative en ligne, 51 % ne se sentent pas prêts à utiliser Internet pour une telle démarche. 55 % des hommes et 42 % des femmes effectuent ou effectueraient des démarches administratives par Internet. Cette pratique actuelle ou potentielle est très répandue chez les jeunes : 74 % chez les 18-24 ans, 69 % chez les 25-34 ans et 58 % chez les 35-49 ans. 81 % des internautes ont déjà effectué (26 %) ou sont prêts à effectuer (55 %) une démarche sur Internet, contre 23 % des non internautes. Trois avantages sont mis en avant pour effectuer des démarches administratives sur Internet : le fait d’éviter de se déplacer ou de faire la queue (76 %), la possibilité de suivre son dossier au jour le jour (33 %) et la rapidité accrue dans le traitement des dossiers (29 %). Deux types d’obstacles et de réticences sont évoqués par ceux qui ne se sentent pas prêts pour une telle pratique. 59 % des non-usagers préférent avoir un contact en face-à-face avec un interlocuteur de l’administration. 40 % ne disposent pas d’un accès à Internet à leur domicile ou sur leur lieu de travail et 28 % méconnaissent le fonctionnement d’Internet. 11 % évoquent le manque de confiance dans la sécurité d’Internet et 6 % seulement des non-usagers évoquent la complexité des démarches administratives par Internet. Parmi les services administratifs disponibles sur Internet les plus intéressants, 53 % des personnes ayant déjà fait ou prêts à faire des démarches administratives en ligne, citent la possiblité de remplir leur déclaration de revenus ou de payer leurs impôts en ligne. 46 % la possibilité de suivre leurs dossiers d’allocations familiales ou de sécurité sociale, 46 % l’obtention des documents d’état civil, 37 % le renouvellement de carte d’identité ou de passeport, 29 % la demande de papiers relatifs à son véhicule. % citent la possibilité de consulter les offres d’emploi et de poser sa candidature sur le site de l’ANPE, 19 % de remplir une demande d’aide au logement ou de bourse d’étude, 12 % de s’inscrire à un concours administratif. 89 % des usagers actuels ou potentiels préfèrent remplir les formulaires sur leur ordinateur et les renvoyer en ligne par Internet. 10 % seulement opteraient pour le téléchargement des documents sur leur ordinateur et le renvoi par courrier. 79 % des Français seraient favorables à la mise en place pour chaque citoyen d’un service personnalisé et sécurisé sur Internet, permettant d’effectuer l’ensemble des démarches administratives et de suivre leur état d’avancement, dont 93 % des usagers actuels ou potentiels et 66 % des non-usagers. Les motifs principaux d’opposition sont pour 60 % des personnes interrogées la difficulté de garantir totalement la confidentialité des données les concernant, et pour 31 % la crainte de la complexité excessive d’un tel système. 73 % seraient favorables à la création d’une carte d’identité électronique sécurisée (carte à puce) qui pourrait leur servir dans l’accomplissement de toutes leurs démarches administratives sur Internet (identificatin, signature, paiement en ligne). (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 25/09/2002)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas