Les Français fidèles aux médias traditionnels pour les informations de crises

Par 16 janvier 2013 Laisser un commentaire
TV vs web

Pour en savoir plus sur une actualité dite "chaude", une majorité des hexagonaux se tourneraient d'abord vers les chaînes TV avant le web et les médias sociaux.

Quels médias les Français favorisent-ils pour suivre les actualités, et tout particulièrement les situations de crises rencontrées par certaines entreprises ? Si l'on en croit OpinionWay, les médias traditionnels. L'institut de sondage et d'études marketing a effectué une enquête auprès de 1012 Français, qui révèle que dans 96% des cas, les individus ont privilégié ces canaux d'informations contre 54% pour les médias web, afin de connaître les raisons de ces situations de crise. Et pour 50%, ce sont vers les chaînes télévisées généralistes qu'ils se sont tournés en premier lieu.

Les réseaux sociaux à la traîne ?

Viennent ensuite les chaînes de diffusion d'informations continues pour 20% des individus et la presse papier pour 8%. À ces résultats s'opposent ceux des réseaux sociaux qui n'ont été consultés en priorité que dans 3% des cas et les sites web d'informations pour 16%. Selon le rapport, le fait qu'ils soient choisis en tout premier lieu reflète parfaitement le regain de confiance des individus pour les médias sociaux traditionnels. Mais pas seulement, puisque ceux-ci sont également plus consultés dans les semaines après l'annonce de la polémique. Ainsi, 30% des individus interrogés ont favorisé les chaînes généralistes, 35% les chaînes d'informations continues et 24% la presse écrite.

Même en dehors des périodes de crises

Mais cette tendance concernant les médias traditionnels se confirme de manière plus large. L'étude rapporte que 84% des individus estimeraient consulter régulièrement (plusieurs fois par semaine, voire tous les jours) ceux-ci contre 78% pour les médias sociaux. Les chaînes généralistes atteindraient ainsi le pourcentage record de 77%, les chaînes d'informations continues 50% et la presse écrite 32%. Les sites d'informations ne seraient néanmoins pas loin, puisqu'ils sont consultés régulièrement à hauteur de 50%. Il en va de même pour Facebook qui atteint les 46%. Par contre Twitter est peu plébiscité avec seulement 7% des Français affirmant le consulter régulièrement.

 

Haut de page

Vos commentaires

(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Aucune balise HTML autorisée
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

En soumettant ce formulaire, vous acceptez la politique de confidentialité de Mollom.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas