Les Français et Internet

Par 10 avril 2002
Mots-clés : Smart city, Europe

Selon la dernière enquête réalisée sur « les Français et Internet » par Taylor Nelson Sofres en février 2002 pour France Télécom, l’Internet en France progresse en pratique et dans les esprits ...

Selon la dernière enquête réalisée sur « les Français et Internet » par Taylor Nelson Sofres en février 2002 pour France Télécom, l’Internet en France progresse en pratique et dans les esprits. 71 % des Français utilisent aujourd’hui un ordinateur, soit à domicile (58 %), soit à leur travail (50 %). 53 % ont un accès à Internet, soit à domicile (38 %), soit à leur travail (36 %). 26 % se connectent tous les jours ou presque. 49 % des femmes ont un accès Internet à domicile ou au lieu de travail, contre 59 % pour les hommes. 23 % se connectent tous les jours ou presque (35 % des hommes). Pour 75 % des personnes interrogées, Internet occupe aujourd’hui une place importante dans le mode de vie des Français. Mais 36 % seulement déclarent qu’il occupe une place importante dans leur vie à eux. 55 % des Parisiens, contre 35 % des Provinciaux, 59 % des moins de 25 ans, contre 38 % des 25-35 ans et 19 % des plus de 65 ans, 57 % des cadres, contre 30 % des ouvriers déclarent qu’Internet occupe une place importante dans leur vie. Pour plus de 90 % des Français Internet symbolise la modernité, l’ouverture sur le monde, le progrès, la communication et les échanges. Pour 78 %, Internet évoque l’accès de tous à l’information et au savoir, pour 67 % la liberté. 75 % des Français éprouvent de la curiosité à l’égard d’Internet, 74 % de l’intérêt. Viennent ensuite l’enthousiasme (55 %) et l’attirance (55 %). 74 % des 15-25 ans se déclarent enthousiastes vis-à-vis d’Internet. Pour 83 % d’entre eux, Internet est synonyme de liberté et pour 96 % de progrès. 70 % des Français s’inquiètent de l’utilisation d’Internet par des réseaux illégaux, 61 % sur les risques de piratage d’informations confidentielles, 45 % sur les risques de désinformation ou de manipulation de l’opinion. Les inquiétudes sont plus fortes chez les femmes et les catégories populaires, moins fortes dans les catégories aisées. 46 % des français considèrent Internet comme complexe : 27 % des moins de 25 ans et 61 % des plus de 65 ans. Alors que 40 % seulement des Français en 1998 jugeaient la France au même niveau ou en avance en matière d’Internet par rapport aux autres pays développés et 54 % en retard, ils sont aujourd’hui 53 % à juger notre pays en avance, 43 % en retard. 86 % de ces derniers estiment que le retard est en train de se réduire. 70 % des personnes interrogées estiment aujourd’hui que la plupart des Français vont se mettre rapidement à Internet, contre 59 % fin 1999. Ceux qui ne possèdent pas à domicile, ni ordinateur, ni accès Internet, évoquent deux freins essentiels : le manque d’intérêt et le coût lié essentiellement au prix des ordinateurs. 12 % achèteraient cette année un ordinateur si celui-ci valait 1 500 euros, 24 % s’il valait 1 000 euros, 36 % s’il valait 500 euros. 84 % de ceux qui achèteraient un ordinateur se connecteraient à Internet. Selon 72 % des personnes interrogées disposant d’un accès Internet à domicile, d’autres membres de leur foyer l’utilisent aussi : le conjoint dans 57 % des cas, leurs enfants dans 42 %. 76 % des internautes utilisant Internet recherchent en priorité de l’information, 44 % un gain de temps dans les démarches de la vie courante, 27 % des distractions, 26 % des contacts. 75 % des Français sont satisfaits de leur connexion Internet, dont 17 % « très satisfaits ». 96 % des Français disposant d’une connexion haut débit sont « satisfaits », dont 44 % « très satisfaits ». Pour 96 % des personnes interrogées, l’Internet haut débit (ADSL) est un progrès important pour les utilisateurs d’Internet, dont 58 % « un progrès très important ». Une bonne fiabilité de leur connexion est pour 97 % des internautes un « avantage important ». 92 % jugent comme « avantage important » une connexion et une consultation rapide, 91 % un téléchargement très rapide. Alors que 18 % seulement des Français avaient entendu parler de la technologie ADSL en juillet 2000, ils sont aujourd’hui 51 %. Les 2/3 des Français pensent que France Télécom favorise le développement d’Internet en France. 77 % des Français considèrent que France Télécom joue un rôle moteur dans les développements technologiques liés à Internet, comme le haut débit. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 10/04/2002)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas