Les Français particulièrement amateurs des jeux d'argent en ligne

Par 17 mai 2005
Mots-clés : Smart city, Europe

Sur Internet, les Français sont plus joueurs que leurs voisins britanniques. Les chiffres de février de Nielsen//NetRatings révèlent que 22 % des internautes français ont passé plus d'une heure...

Sur Internet, les Français sont plus joueurs que leurs voisins britanniques. Les chiffres de février de Nielsen//NetRatings révèlent que 22 % des internautes français ont passé plus d'une heure dans le mois à jouer de l'argent sur Internet : c'est trois fois plus que la moyenne affichée par les Britanniques, dont la propension à jouer en ligne a toutefois progressé de 45 % en un an et qui sont aujourd'hui 14 % (des internautes) à jouer de l'argent en ligne.

En France, la seule voie légale pour jouer en ligne passe par le Pari Mutuel Urbain (PMU), pour les courses de chevaux, et par les jeux proposés par la Française des Jeux. Alors que les casinos et les machines à sous ne sont autorisés dans l'Hexagone que dans des conditions bien précises et dans des villes bénéficiant d'un statut spécial, ils sont bien plus répandus outre-Manche.

D'où l'engouement plus marqué des Français pour les casinos sur Internet... La généralisation du haut débit explique également que les internautes se laissent aller à visiter des sites de jeux en ligne : Nielsen//NetRratings a établi que 85 % des individus qui se sont connectés à des sites de jeux d'argent surfaient à haut débit.

(Atelier groupe BNP Paribas - 17/05/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas