Les Français plébiscitent le numérique en matière de réception audiovisuelle

Par 26 mars 2003
Mots-clés : Future of Retail, Europe

Selon l’institut d’études GfK, parmi les 17 % de foyers français recevant la télévision en numérique, 14 % passent par le satellite, soit 3,4 millions de foyers ...

Selon l’institut d’études GfK, parmi les 17 % de foyers français recevant la télévision en numérique, 14 % passent par le satellite, soit 3,4 millions de foyers. Bien que la part des décodeurs loués par les opérateurs soit encore prépondérante, la vente de matériel participe à l’extension du parc numérique. Son poids pourrait dépasser les 10 % en 2003. En 2002, les décodeurs analogiques représentent 9 % de l’offre en volume. La part des kits analogiques est passée de 86 % en 2000 à 72 % en 2001 et 56 % en 2002. La part des décodeurs numériques représente 18 % de l’offre, les kits numériques 17 %, contre 3 % en 2001. Plus de 400 000 décodeurs ont été vendus en France en 2002, contre 290 000 en 2001 (+ 38 %). Avec 140 000 décodeurs commercialisés en 2002, contre 60 000 en 2001, le numérique est le principal vecteur de cette croissance. La réception analogique est toujours bien orientée grâce aux prix attractifs. Avec plus de 260 000 unités vendues (+ 13 %), elle représente encore près des deux tiers du marché. Les kits représentent plus de 85 % des ventes côté analogique. Côté numérique, la demande s’équilibre entre kits et décodeurs vendus seuls. Les ventes de décodeurs numériques Free to Air (permettant de recevoir en qualité numérique les chaînes gratuites françaises ou étrangères) ont pratiquement quadruplé en 2002. Elles représentent 82 % des ventes.On trouve désormais des décodeurs seuls à moins de 100 euros et des kits à moins de 120 euros. Les décodeurs permettant l’accès aux bouquets de chaînes payantes soutiennent la croissance du marché de la réception numérique.Ce type d’appareil bénéficie des principales innovations technologiques en matière de réception numérique. Cette année, la plupart des fabricants proposeront aussi des décodeurs à disque dur intégré qui viendront concurrencer les autres enregistreurs numériques comme le DVD. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 26/03/2003)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas