La France a connu hier sa première grève des internautes.

Par 14 décembre 1998

Pour l’instant, seul France Télécom peut apprécier l’impact exact de cette grève. Plus de la moitié des 50 000 abonnés du fournisseur d’accès Worldnet ont suivi l’appel de l’Association des inte...

Pour l’instant, seul France Télécom peut apprécier l’impact exact de cette
grève.
Plus de la moitié des 50 000 abonnés du fournisseur d’accès Worldnet ont
suivi l’appel de l’Association des internautes mécontents (Adim).
Bien que France Télécom propose aux sociétés à partir du 1er janvier une
baisse de 12 %, et 50 % de réduction sur les coûts de communication entre
22 h et 8 h du matin, moyennant un abonnement mensuel de 10 F, les
particuliers estiment toujours cette offre trop chère, trop tardive et
réclament un forfait mensuel pour un temps de connexion illimité.
Selon l’Institut de l’audiovisuel et des télécoms en Europe (l’Idate), la
facture française Internet pour 6 heures de connexion par mois se situe
dans la moyenne des pays développés. Aux Etats-Unis, bien que plus
coûteux, l’abonnement combiné avec des communications locales gratuites
favorise indéniablement le développement du système.
(Le Parisien 12-13/12 Le Monde 13-14/12 Le Figaro Les Echos
14/12/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas