France : les entreprises encore réticentes à utiliser les médias sociaux ?

Par 11 février 2011 1 commentaire
Mots-clés : Future of Retail, Europe
Un bonhomme orange est au milieu de bonhommes bleus

En France, un nombre important de cadres n'envisage pas encore d'utiliser les réseaux sociaux pour vendre et communiquer. S'ils le font, cela doit être pour créer un esprit d'appartenance à leur marque.

Les entreprises, encore peu prêtes à s'investir sur les réseaux sociaux ? Voilà ce que l'on peut retirer du sondage Ifop commandé par L'Atelier en janvier dans le but de comprendre les jugements et pratiques des sociétés de l'Hexagone vis-à-vis des sites collaboratifs. Dans le détail, deux tiers des cadres français interrogés considèrent que les entreprises ne doivent pas communiquer sur les sites comme Facebook ou Twitter. Selon eux, ces outils ne permettent pas de conserver une bonne maîtrise de la communication (56 %) et les médias traditionnels demeurent suffisants (17 %). Pour presque 70 % d’entre eux, au-delà des sites classiques, les entreprises doivent privilégier les outils comme les blogs et les forums pour dialoguer.

Une force commerciale trop limitée

Si les compagnies décident pourtant de communiquer sur les réseaux sociaux, elles doivent le faire surtout pour créer une communauté autour de leur marque, leurs produits (50 %) et pour créer une image de modernité (36 %), expliquent cependant les cadres interrogés. Les réseaux sociaux ne semblent en effet pas encore efficaces pour vendre, selon eux. Passer par des communautés d’échange et de recommandation de produits est la méthode la plus efficace pour près de 60 % des personnes sondées.

La majorité des entreprises n’envisagent pas de les utiliser

La communication, si elle est opérée en partie sur les médias sociaux, doit être bien encadrée et surtout menée par une cellule restreinte de collaborateurs (pour 80 % des sondés) et non de permettre à tous les collaborateurs de faire office de communicants en fonction de leur domaine de compétence. Enfin, trois quarts des entreprises n’ont jamais mené des opérations destinées à séduire de nouveaux clients ou à fidéliser des clients via des médias sociaux, et ne l’envisagent d’ailleurs pas. L'étude a été menée du 18 au 24 janvier 2011 par L’Atelier sur un échantillon de 1002 personnes représentatives des cadres des entreprises françaises.

Haut de page

1 Commentaire

bonjour, il existe peut être d'autres usages des medias sociaux qui peuvent permettre une acculturation de l'Entreprise vis à vis de ces outils. Nous sommes loin de simples gadgets ou de modes, ce sont des transformations profondes qui s'opèrent.

Soumis par Laurent Reich (non vérifié) - le 15 février 2011 à 20h33

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas