En France, le marché du livre numérique devra son salut à la tablette

Par 25 février 2013 Laisser un commentaire
livres VS tablette

Malgré une connectivité importante, l'e-book ne parvient toujours pas à intégrer les foyers des lecteurs français. Mais la tablette pourrait l'amener à accroître son potentiel.

Le nombre de Français connectés ne cesse d'augmenter, comme l'indique le 5e baromètre de l'économie numérique de l'université Paris-Dauphine. En effet, on dénombre en 2012 une augmentation de plus 7 millions de smartphones commercialisés et de plus d'1 million de nouveaux Internautes. Cependant, malgré une connectivité en constante hausse, l'industrie du livre numérique demeure, quant-à-elle, l'un des rares secteurs qui ne parvient pas s'affirmer. Les Français restent encore attachés à la lecture de livres papiers, et seulement 1 Français sur 5 a déjà lu un livre numérique. Cependant, ce marché pourrait trouver une porte d'entrée par le biais de la tablette.

La tablette préférée à la liseuse

Car, en effet, la tablette reste pour l'instant l'appareil préféré des Français pour la lecture numérique, malgré le confort de lecture apporté par une liseuse. 45,1% des français lisent sur tablette contre 29,5% sur liseuse. Le smartphone et l'ordinateur portable viennent ensuite, suivis de loin par l'ordinateur fixe. Et de manière plus précise, les 50 ans et plus seraient les plus nombreux à en envisager la lecture pour 30% d'entre eux. Ce chiffre est sans doute corollaire du pouvoir d'achat de cette partie de la population. En effet, chaque tranche d'âge possède son appareil particulier utilisé par une majorité d'entre eux. Les 15-34 ans préfèrent le smartphone pour la lecture de livre numérique à hauteur de 35,9%, les 35-49 ans utilisent la tablette pour 50,5% et les 50 ans et plus la liseuse pour 40,1%.

Un manque de moyens

Mais selon le baromètre de l'économie numérique de l'université Paris-Dauphine, les causes de ce désintérêt seraient multiples. D'une part, l'investissement dans l'achat d'un livre numérique n'est pas à la portée de tous les consommateurs. Il nécessite, pour un confort optimal, l'achat et l'entretien d'une liseuse dans le meilleur des cas, d'une tablette ou d'un autre appareil. D'autre part, le marché des liseuses numériques n'offre pas l'adaptabilité des autres produits culturels. En effet chaque marque possède son propre format de fichier électronique pour les livres numériques, si bien qu'il est impossible de les transférer sur tout type de support physique. Par ailleurs, le prix du livre numérique a longtemps fluctué, et la loi du prix unique sur le livre numérique n'est entrée en vigueur qu'en 2011.

Haut de page

Vos commentaires

(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Aucune balise HTML autorisée
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

En soumettant ce formulaire, vous acceptez la politique de confidentialité de Mollom.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas