France Net devient « Fluxus » et ne change pas son objectif d’entrée en

Par 20 avril 2000
Mots-clés : Smart city, Europe

Bourse Hier, France Net s’est rebaptisé Fluxus. Le pionnier français de la fourniture d’accès à l’Internet, a évolué dans l’hébergement et le développement de sites web pour revendiquer aujourd’hu...

Bourse
Hier, France Net s’est rebaptisé Fluxus. Le pionnier français de la
fourniture d’accès à l’Internet, a évolué dans l’hébergement et le
développement de sites web pour revendiquer aujourd’hui la première place
d’hébergeur et d’intégrateur de sites en France. Alors que des sociétés
comme SQLI ou Electronics Line ont provisoirement renoncé à entrer en
Bourse, « Fluxus » persiste en voulant entrer au nouveau marché avant
l’arrivée de l’été. France Net a réalisé 36 millions de chiffre d’affaires
l’année dernière, contre 20 millions en 1998. Selon les sources du
quotidien La Tribune, deux capitaux-risqueurs sont entrés dans son capital
l’été dernier : Partech et AGF Private Equity, et ils auraient pris 35 %
du capital pour 25 millions, valorisant ainsi France Net à 71 millions de
francs.
(Jean de Chambure - Atelier BNP-Paribas 20/04/2000)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas