La France, comme les pays européens, trop en retard concernant les réseaux sociaux ?

Par 29 juin 2012
Mots-clés : Smart city, Europe
company on social network

Les entreprises françaises ne se distinguent pas de leurs voisins européens du point de vu de leur présence sur les réseaux sociaux.

En France, 95% des entreprises s'estiment perdues lorsqu'il s'agit d'utiliser les réseaux sociaux à des fins professionnelles. Et pourtant, selon William Vande Wiele, fondateur d'Email-Brokers, spécialiste du marketing interactif qui a réalisé cette étude, « celles-ci sont pourtant nombreuses a avoir franchi le pas de se créer un compte ». Mais dans son « Baromètre 3.0 », Email-Brokers révèle qu'en moyenne celles qui sont les plus actives et les plus renommées n'afficheraient que 250 fans. Un chiffre qui retomberait à seulement 102 fans sur Facebook et 33 followers sur Twitter lorsque l'on ne limite plus le sondage à cette catégorie d'entreprises du classement. Des chiffres qui sont d'autant plus inquiétants, selon William Vande Wiele, que « seulement 4,2% des entreprises françaises disposent d'une page sur Facebook ». Et ce faible résultat lui vaut malgré tout la 4ème place au classement européen des entreprises les plus actives sur les réseaux sociaux.

Des régions aux résultats parfois surprenants

D'ailleurs, si l'on tient compte de l'augmentation du nombre des fans et followers sur un an qui s'élève à plus de 101% selon l'étude, la France présenterait des résultats plus que satisfaisants. Par contre lorsque l'on s'attarde de manière plus précise sur les résultats par région, des résultats surprenants sont constatés. Ainsi, on apprend que contre toute attente l’Île-de-France ne serait pas la région la plus active avec seulement 4,2% des entreprises utilisant les réseaux sociaux. La tête est en effet prise par la Martinique, pour laquelle 6,1% des entreprises utiliseraient cet outil à des fins professionnelles, suivies de la Picardie, du Nord-Pas de Calais et de la Guyane ex-aequo avec 5,7%. Se partagent également la troisième place avec 5,2% d'entreprises actives, la Réunion, la Lorraine et le Languedoc Roussillon. Enfin, en bas du classement on retrouve Mayotte (0,8%) et la Corse (0,6%). Des résultats donc en majorité très insuffisants mais qui reflètent ceux de l'Europe dans son intégralité.

La France finalement pas trop mal classée

L'étude dévoile ainsi qu'en haut du podium des pays les plus actifs, on retrouverait l'Angleterre avec une présence de 6% de ces entreprises sur les réseaux sociaux et une moyenne de 207 fans Facebook et près de 418 followers sur Twitter. Ce pays serait suivi par l'Italie dont 5,6% des entreprises sont sur les réseaux sociaux, la Suède (5,4%), la France, les Pays-Bas (4,1%), l'Espagne (3,6%), le Portugal (3,2%), l'Allemagne (3%) et la Belgique, pays d'origine de la société Email-Brokers, avec 2,4%. Et pour tous, l'année 2011 a été plus que favorable en ce qui concerne l'inscription des entreprises sur les réseaux sociaux puisque l'on dénote que le pays ayant la plus faible croissance est l'Allemagne avec +69%. La plus forte croissance ayant été réalisée par l'Espagne avec +112%, suivie par la Belgique avec +108%, le Portugal à égalité avec la France avec +101%.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas