"En France, le processus d'innovation s'est accéléré de manière exponentielle"

Par 31 octobre 2011
Mots-clés : Smart city, Europe
G20 Young Entrepreneyr Summit

En France, les entrepreneurs montrent un fort esprit d'innovation, avec une capacité d'adaption aux évolutions très forte. Mais des secteurs plus traditionnels retiennent également l'attention.

Entretien avec Thierry Pétament, Président du Groupe Orchestral, et président du comité d'engagement du Réseau Entreprendre, dans le cadre du G20 YES, qui se déroule à Nice cette semaine. 

L'Atelier : Aujourd'hui, comment se porte l'innovation française?

Thierry Pétament : Très bien, merci ! La France est un pays où l'innovation est particulièrement active, notamment par rapport à ses voisins européens. L'explication de ce phénomène est d'abord structurelle. Historiquement, nous sommes avant tout un pays industriel. Mais avec le départ de cette industrie à l'étranger, il est devenu nécessaire de proposer autre chose. L'arrivée de la crise n'a fait qu'accentuer cette tendance, en forçant à la différenciation dans un marché en train de se contracter.  Les entrepreneurs français l'ont d'ailleurs très bien compris, et se sont adaptés en proposant des produits qui répondent à de nouveaux besoins.

Comment se caractérise cette innovation ?

Elle  se caractérise par une rapidité extrême, alors qu'auparavant, un produit innovant connaissait un certain temps de latence entre sa mise au point et son utilisation. Désormais, ce qui est innovant est directement utilisé. De fait, nous utilisons chaque jour des produits novateurs sans forcément nous en rendre compte. Avec l'accélération de l'information, c'est le processus d'innovation tout entier qui s'est accéléré de manière exponentielle. Et c'est un défi majeur pour les développeurs, qui se doivent d'être de plus en plus inventifs, et de plus en plus vite. Alors qu'il suffisait auparavant d'être en avance sur son temps, il est désormais nécessaire d'avoir un ou deux temps d'avance sur l'innovation elle-même. 

Aujourd'hui, est-il toujours aussi nécessaire d'être innovant pour trouver sa place sur le marché ?

Pendant un temps, il est vrai que seules les jeunes entreprises qui proposaient des produits innovants réussissaient. Plus maintenant. On observe une sorte de réémergence d'entreprises plus traditionnelles, auparavant délaissées, comme dans le secteur du bâtiment par exemple. Ces entreprises, indispensable au fonctionnement de l’économie, innovent aujourd'hui. S'il est nécessaire d'entreprendre pour être réellement innovant, plus besoin d'être innovant pour être entrepreneur. 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas