La France se mobilise très lentement autour du télétravail.

Par 26 octobre 1998
Mots-clés : Smart city, Europe

C’est la conclusion du rapport annuel de la Commission européenne. Malgré la création en 1996 d’une Association française pour le télétravail destiné à le favoriser, le travail à distance rebute l’e...

C’est la conclusion du rapport annuel de la Commission européenne. Malgré
la création en 1996 d’une Association française pour le télétravail
destiné à le favoriser, le travail à distance rebute l’entreprise
française pour des raisons surtout culturelles. Souvent, l’opposition
majeure au travail à distance provient du “middle manager”. Les patrons
anglo-saxons sont nombreux à se demander comment peut-on mener une équipe
à distance? comment évaluer un individu? peut-on lui faire confiance …
Les entreprises en Hollande et au Danemark mettant un PC à la disposition
de leur employé chez lui sont fiscalement avantagées, ce qui n’est pas le
cas en France.
Actuellement, 2,5 % de la population active européenne, soit 4 millions de
personnes, a adopté le télétravail. Cette population a doublé en deux ans.
(01 Informatique 23/10/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas