France Télécom acquiert le pionnier français d'Internet, Oléane.

Par 18 mars 1998

67 % du capital d'Oléane seront acquis par France Télécom, Jean-Michel Planche, le PDG fondateur d'Oléane conservant 13 % et WorldCom 20 %. Le montant de la transaction n 'a pas été révélé. Tout en ...

67 % du capital d'Oléane seront acquis par France Télécom, Jean-Michel
Planche, le PDG fondateur d'Oléane conservant 13 % et WorldCom 20 %. Le
montant de la transaction n 'a pas été révélé. Tout en conservant ses
dirigeants actuels, ses produits, sa marque, Oléane sera intégrée à la
branche entreprises de France Télécom, rejoignant ainsi son premier
concurrent Transpac représentant à lui seul 40 % du marché professionnel
de l'Internet en France. Comme l'explique, Jacques Champeaux, patron de la
branche entreprises de l'opérateur public "ce rapprochement permet à
France Télécom de compléter sa gamme de solutions et de services pour les
entreprises". Avec Wanadoo (170 000 abonnés), MSN France repris en
novembre dernier (35 000 abonnés), Minitel Net (145 000), puis aujourd'hui
Oléane, France Télécom peut désormais revendiquer entre 350 000 et 400
000 utilisateurs à ses services Internet.

Premier fournisseur d'accès Internet "indépendant" en France à destination
des entreprises, Oléane, créé en 1989, compte 13 000 clients dont 2 900
entreprises. La société ayant réalisé en 1997 un chiffre d'affaires de 48
millions de F (23 millions en 1996) prévoit d'atteindre les 100 millions
cette année. Parmi ses clients, elle compte les références les plus
prestigieuses comme la présidence de la République, Matignon, la plupart
des ministères ainsi que de nombreux journaux. Pour expliquer cette
acquisition de France Télécom, Jean-Michel Planche précise "au départ,
nous étions 3 à faire de l'Internet en France. Aujourd'hui, il y a 250
fournisseurs. Il est de plus en plus difficile de suivre les besoins de
nos clients en termes de capacité et de service. C'est pourquoi aux
Etats-Unis, pratiquement tous les fournisseurs de services Internet ont
été rachetés par des opérateurs téléphoniques".

Le dernier petit indépendant français des fournisseurs d'accès Internet
professionnel est Imaginet (24 millions de F de chiffre d'affaires).
(Les Echos - la Tribune - La lettre de l'Audiovisuel - 18/03/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas