France Télécom baisse ses tarifs ADSL

Par 12 avril 2002
Mots-clés : Digital Working, Europe

Dans les prochains jours, France Télécom va soumettre à l’homologation des pouvoirs publics une révision à la baisse de 17 à 23 % des prix de ses offres ADSL. France Télécom ...

Dans les prochains jours, France Télécom va soumettre à l’homologation des pouvoirs publics une révision à la baisse de 17 à 23 % des prix de ses offres ADSL. France Télécom va introduire un accès à 128 kbits pour 20 euros TTC. L’opérateur lancera également une offre très haut de gamme à 1 024 kbit/s, destinée aux clients résidentiels souhaitant profiter du confort d’un débit doublé par rapport à la ligne ADSL 512. Ces nouvelles offres seront disponibles à la fin de l’été. 70 % de la population peut aujourd’hui accéder à l’ADSL. Pour mettre en place des conditions favorables au développement du marché de l’ADSL, France Télécom renforce son plan d’investissement. La couverture de la population par la technologie ADSL passera ainsi de 80 % initialement prévu à 84 % d’ici 2004. Par ailleurs, France Télécom souhaite baisser de 45 % les tarifs de collecte du trafic Internet haut débit et de 20 % les tarifs de vente en gros pour les fournisseurs d’accès Internet. De plus, France Télécom souhaite répondre favorablement aux attentes exprimées par l’ART pour faciliter le dégroupage. L’opérateur propose des baisses de 21 % pour les tarifs d’accès total dégroupé et de 43 % pour les tarifs d’accès partagé. France Télécom proposera aussi aux opérateurs, sur les sites pour lesquels il n’y a pas de salle de dégroupage, d’installer leurs équipements dans les salles techniques de France Télécom. Enfin, pour répondre à une demande de la Commission Européenne, la nouvelle version de l’offre de référence prévoira le dégroupage de la sous boucle locale. Les tarifs de l’offre ADSL Connect baisseront d’environ 30 % du prix global, dont 36 % de baisse sur le tarif de l’accès réservé, mais avec réajustement des frais d’activation à 81 euros. La gamme des débits ADSL sera enrichie pour permettre une plus grande différenciation des offres des opérateurs. Les opérateurs pourront venir prendre livraison du trafic, à différents niveaux du réseau : premier brasseur, plaque ou région. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 12/04/2002)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas