France Télécom baisse ses tarifs d'accès à Internet. Le service d'accès

Par 28 novembre 1997
Mots-clés : Future of Retail, Europe

à Internet de France Télécom, Wanadoo, baisse ses tarifs mensuels de plus de 30 % et supprime le droit d'inscription de 190 F TTC à compter de lundi. Dorénavant, trois heures de connexion mensuelles...

à Internet de France Télécom, Wanadoo, baisse ses tarifs mensuels de plus
de 30 % et supprime le droit d'inscription de 190 F TTC à compter de
lundi. Dorénavant, trois heures de connexion mensuelles coûteront 45 F TTC
(au lieu de 55 F), la connexion illimitée passera à 95 F TTC (au lieu de
145 F TTC). Comme l'explique Gérard Eymery, directeur de la division
multimédia de France Télécom "nous voulons démocratiser l'accès à
Internet". Au début de l'année prochaine, France Télécom va proposer
l'offre Wanadoo Illico permettant de se brancher sur Internet sans
abonnement pour 85 centimes la minute. De plus, dans le courant de l'année
prochaine, une offre de Wanadoo sur le câble sera progressivement mise en
place dont l'abonnement mensuel est fixé à 195 F. On pourra acheté ou
loué (90 F TTC/mois) le câble modem. Par ailleurs, des expérimentations
sont en cours sur la télévision numérique (à Metz) et sur une offre
Wanadoo par satellite. D'ici la fin de l'année, France Télécom espère 100
000 utilisateurs de Wanadoo (hors MSN le service en ligne de Microsoft) et
70 000 utilisateurs de la messagerie Internet sur Minitel. Pour 1998, il
table sur 400 000 utilisateurs de Wanadoo. L'équilibre financier ne sera
atteint qu'en 2000-2001, période où il devrait compter 1 million environ
d'abonnés. D'importants investissements (300 millions de F environ en
1998) seront nécessaires pour financer notamment les activités de services
et de support. De nombreux projets devraient voir le jour l'année
prochaine, comme le couplage Internet-téléphone, des services thématiques
payants et un terminal d'accès en collaboration avec Microsoft à 2 500 F.
(Les Echos - La Tribune - 28/11/1997)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas