France Télécom commercialise depuis le 1er octobre un service d’accès à

Par 06 octobre 1998
Mots-clés : Digital Working, Europe

Internet pour les particuliers. Discrètement depuis le 1er octobre, France Télécom commercialise une offre de connexion via Numéris, réseau plus performant réservé jusque là aux entreprises. L’ART ...

Internet pour les particuliers.
Discrètement depuis le 1er octobre, France Télécom commercialise une offre
de connexion via Numéris, réseau plus performant réservé jusque là aux
entreprises. L’ART vient de donner son homologation à cette offre baptisée
“iToo”.
Lorsque l’abonné se connectera à un fournisseur d’accès à Internet, il
bénéficiera, pour un abonnement mensuel de 169 F, de communications
locales à haut débit à un tarif privilégié, soit 7 centimes HT la minute
(environ 5,30 F l’heure TTC) en heures creuses (de 19 h le soir à 8 h le
matin) et le week-end.
Pour pouvoir utiliser le réseau Numéris, le client devra disposer d’un
adaptateur ou d’un modem spécial (de 700 à 2 000 F). Il devra également
s’abonner auprès d’un fournisseur d’accès à Internet proposant des
connexions sur un réseau numérique (environ 100 F). Jusqu’au 31 décembre,
les frais de dossiers (597 F) seront offerts sous forme d’à-valoir sur les
communications.
Calquée sur l’offre Numéris Duo proposée aux entreprises, cette offre
permet à l’abonné, outre la mise à disposition d’une seconde ligne, de
bénéficier de services complémentaires sans supplément, comme la
présentation du numéro de l’appelant, la fonction double appel ou la
possibilité de renvoyer ses appels vers un autre numéro.
Le tarif applicable aux communications vocales est le même pour les
abonnés iToo que pour les clients payant un abonnement mensuel
traditionnel à 68 F.
Cette offre intéressante apparaît aussi comme une arme anti-Lyonnaise
Câble. En effet, mettant à niveau le réseau câblé de différentes villes de
province et de Paris, Lyonnaise Câble souhaite offrir des services
combinant “voix et données”. Cybercâble (169 F/mois, + location
mensuelle du modem à 70 F, sans frais de connexion à la minute), son offre
sera en effet en concurrence avec iToo.
(Les Echos - 06/1/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas