France Télécom compte 2 millions de clients pour sa Livebox

Par 07 avril 2006
Mots-clés : Digital Working, Europe

Passer à la VoIP, d'accord, mais chez France Télécom, c'est plus sûr ! Tel est en substance le raisonnement qui s'est fait dans la tête des 2 millions de Français qui sont passés à la Livebox. Il...

Passer à la VoIP, d'accord, mais chez France Télécom, c'est plus sûr ! Tel est en substance le raisonnement qui s'est fait dans la tête des 2 millions de Français qui sont passés à la Livebox. Il n'aura pas fallu six mois à l'opérateur historique pour doubler le nombre de Livebox vendues.
 
Il faut dire que la Livebox de France Télécom n'est pas seulement une offre Triple Play (téléphonie, TViP, Internet), elle est accompagnée d'un bon nombre de fonctionnalités qui la différencient de ses concurrentes...
 
France Télécom a lancé les Liveservices qui permettent entre autre d'écouter de la musique en qualité numérique sur sa chaîne Hi-fi, de surveiller ce qui se passe chez soi grâce à son téléphone mobile et à sa Livebox. France Télécom positionne donc sa Box comme un sésame vers des services éclectiques : il y en a pour tous les goûts.
 
Alors que certains utilisateurs se plaignent de la mauvaise qualité des communications sur IP, France Télécom lance une offre de luxe : la VoIP haute qualité. Le son Haute Qualité pour l'instant en test par l'opérateur repose sur la technologie Wide Band (bande audio élargie) et permet, si les deux interlocuteurs sont équipés, de converser avec une excellente qualité de son. L'équipement nécessite d'être client à l'offre de téléphonie illimitée par ADSL de France Télécom et de connecter un terminal DECT sur la Livebox.
 
Et l'opérateur compte poursuivre sur cette voie. Dès avril, il proposera une offre de service "messagerie unifiée" VoIP. Concrètement, les abonnés à la téléphonie illimitée de la Livebox pourront accéder à leur messagerie vocale depuis le portail Internet de Wanadoo.
 
Comme l'indique un communiqué, les abonnés pourront aussi : répondre par courrier électronique aux messages vocaux, depuis leur ordinateur, identifier le nom des correspondants grâce à "Mes contacts" et/ou ajouter le numéro de téléphone à leur carnet d'adresses, sauvegarder sur l'ordinateur les messages vocaux reçus et les transférer par e-mail, répondre à leurs messages vocaux par SMS, depuis leur ordinateur (0,17 EUR / SMS ou selon forfait), et être averti de la réception de nouveaux messages vocaux par alerte SMS (0,20 EUR / SMS).
 
Rappelons que fin 2005, l'Arcep prévoyait une hémorragie de 500 000 abonnés sur les mois de novembre et de décembre de l'offre de téléphonie traditionnelle de l'opérateur historique.
 

(Atelier groupe BNP Paribas - 07/04/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas