France Télécom : hausse de l'abonnement, baisse des communications

Par 10 janvier 2005
Mots-clés : Digital Working, Europe

Dans une interview accordée au quotidien Le Parisien paru ce jour, le PDG de France Télécom Thierry Breton a annoncé plusieurs changements tarifaires qui interviendront cette année et les...

Dans une interview accordée au quotidien Le Parisien paru ce jour, le PDG de France Télécom Thierry Breton a annoncé plusieurs changements tarifaires qui interviendront cette année et les suivantes.

En ce qui concerne l'abonnement téléphonique, Thierry Breton prévoit une hausse de 23 % de son prix d'ici à 2009. Le PDG de France Télécom a justifié cette décision par le constat suivant : "Cet abonnement est le plus bas d'Europe, alors que le réseau français est l'un des plus denses et des plus modernes".

Le prix de l'abonnement sera donc augmenté d'un euro en 2005, avant de subir deux nouvelles hausses de cette même somme en juillet 2006 t en juillet 2007. Soit 23 % sur cette période. Dans le même temps, Thierry Breton a assuré que le prix des communications téléphoniques baisserait de 26 %, ce qui pour les utilisateurs français représenterait une économie de un milliard d'euros.

Enfin, Thierry Breton a émis trois propositions à l'intention de l'Autorité de Régulation des Télécommunications (ART). Il s'agit de proposer une offre de gros d'ADSL nu au cours de cette année, de revendre aux concurrents de France Télécom l'abonnement pour qu'ils facturent eux-mêmes à leurs clients l'accès au réseau et finalement de consentir une baisse de 30 % sur les frais de mise en service du dégroupage, qui s'appliquent lorsqu'un concurrent de l'opérateur historique installe des équipements sur son réseau.

(Atelier groupe BNP Paribas - 10/01/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas