France Télécom est prêt pour le passage à l’an 2000.

Par 07 juillet 1999
Mots-clés : Europe

L’ensemble du réseau téléphonique de l’opérateur public est adapté au passage à l’an 2000. Les abonnés devraient donc pouvoir se souhaiter leurs vœux par téléphone dans la nuit de la Saint-Sylvestre...

L’ensemble du réseau téléphonique de l’opérateur public est adapté au
passage à l’an 2000. Les abonnés devraient donc pouvoir se souhaiter leurs
vœux par téléphone dans la nuit de la Saint-Sylvestre … sauf, bien sûr, en
cas d’encombrement des lignes.
Lancée dès 1996, l’opération a mobilisé près de 500 personnes pour un
investissement total de 1 milliard de F (150 millions d’euros).
Cinq étapes ont été nécessaires pour éviter le bogue: l’inventaire des
équipements, l’évaluation des risques, la mise à niveau éventuellement des
équipements, une série de tests et enfin le déploiement des applications
corrigées. Alors que les tests sont achevés sur le réseau fixe, il faudra
attendre septembre pour les mobiles et novembre pour les satellites.
Une version compatible de Wanadoo sera commercialisée prochainement.
Celles vendues actuellement ne le sont pas totalement. Néanmoins, des
mises à niveau sont disponibles sur le site web de l’opérateur. De plus,
pour éviter toute mauvaise surprise aux clients, des tests portant sur les
procédures de facturation, seront réalisés dès le 1er janvier.
Jean-Yves Gouiffès, le directeur exécutif de la branche Réseaux, a assuré
hier “si le 1er janvier 2000 survenait dans huit jours, cela
fonctionnerait”.
Toutefois, pour parer à toute éventualité, plusieurs centaines de
techniciens de France Télécom passeront leur réveillon du 31 devant leur
ordinateur. Il en sera de même le 9 septembre 1999 et le 29 février 2000.
Toutes les équipes d’intervention et de supervision seront mobilisées
jusqu’en mars 2000 pour faire face à tous problèmes résiduels.
(Les Echos Libération Le Figaro La Tribune 7/07/1999)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas