France Télécom regroupe ses marques sous le nom Orange

Par 31 mai 2006
Mots-clés : Digital Working, Europe

Comme prévu, l'opérateur historique unifie, le 1er juin, ses services sous la marque Orange et en profite pour réaffirmer sa compétitivité sur le marché des télécommunications. France Télécom...

Comme prévu, l'opérateur historique unifie, le 1er juin, ses services sous la marque Orange et en profite pour réaffirmer sa compétitivité sur le marché des télécommunications. France Télécom sait jouer des circonstances : le grand public s'est trouvé face à une révolution depuis que le marché des télécommunications est ouvert. Cependant, les opérateurs n'ont pas donné au consommateur les clés de compréhension de ce nouveau monde des télécoms. Résultat : il est perdu dans ce manque de transparence : procès, coûts cachés, hotlines onéreuses...
 
En rassemblant ses marques, France Télécom représente physiquement - sur des affiches publicitaires, des spots télévisés - la convergence : Ma ligne TV, Wanadoo et Orange tombent dans le même panier. Et cette campagne de communication est accompagnée du lancement d'un combiné hybride. A coup de communication claire, c'est bien France Télécom qui ouvre l'ère de la convergence.
 
Hier, Neuf Cegetel a lancé son combiné hybride. Excellente nouvelle ! Cependant, parce qu'il n'a pas les mêmes moyens que FT mais aussi parce qu'il est moins connu du grand public, les économies qui peuvent être réalisées grâce à Twin passent inaperçues. Neuf Cegetel est le premier opérateur alternatif quadriplay mais il sait moins bien - que FT- mettre ses offres en valeur auprès du public. Rappelons qu'il a lancé Neuf Mobile et Neuf Talk Mobile le même jour à la suite d'une campagne "Préparez vos doigts" qui a attiré l'attention sur le lancement mais pas sur le produit.
 
Demain, FT ouvre l'ère de la convergence pratique. Il rassemble son service client sur un même numéro, insinuant que demain, l'ensemble de ses services sera accessible depuis le même combiné.
 
Chez France Télécom, la convergence se fait pas à pas. Il commercialisera dès septembre un combiné convergent GSM/Wi-fi au prix de 99 euros. "Unik se connecte automatiquement à la Livebox en WiFi, pour que tous les appels deviennent illimités, 24h/24 et 7j/7. En dehors du domicile, Unik fonctionne comme un mobile classique", précise le communiqué.
 
Notons que l'utilisation de Unik, contrairement à celle de Twin, nécessitera d'être abonné Orange pour Internet et pour la téléphonie mobile. En outre, FT ne précise pas si Unik pourra se connecter à d'autres points d'accès Wi-fi que sa propre Livebox. De son côté, Neuf Cegetel précisait hier que Twin permet de rester abonné à son opérateur mobile traditionnel tout en profitant dans les zones couvertes par le réseau Wi-fi Neuf, des tarifs de la Neuf box. Deux points de plus.
 
Il est intéressant de se pencher sur le choix des noms de combinés. Clairement pour Orange, on simplifie les usages avec Unik : un combiné sans coupure entre le domicile et l'extérieur. Pour Neuf, même principe mais conçu différemment : avec Twin, on se connecte à deux réseaux, on double les possibilités. Si l'approche de Neuf est plus excitante, elle est aussi plus compliquée : plus difficile de savoir ce que je paye et quand.
 
L'opérateur historique profite pour lancer des offres tout compris : ligne classique France Télécom, Internet, télévision numérique. Mais qui veut aujourd'hui souscrire à une ligne téléphonique traditionnelle ? En décembre 2005, alors que la téléphonie classique de l'opérateur subissait une hémorragie de 10 000 abonnés par semaine, la Livebox, elle, était adoptée, dans le même temps, par 46 000 foyers.
 
 "C'est un grand jour pour France Télécom, mais surtout pour nos clients qui vont découvrir un nouveau monde numérique, dont les moteurs sont l'ouverture et la simplicité", explique Didier Lombard, Président Directeur Général de France Télécom dans un communiqué. "Le nouvel Orange, porté par un nouveau France Télécom, concrétise les efforts que nous avons entrepris depuis un an pour évoluer vers plus de convergence, afin de permettre à nos clients d'enrichir et de faciliter leur vie quotidienne, tant à domicile qu'au travail".
 
C'est un grand jour mais pas seulement pour FT. Pour le monde des télécommunications français dans son entier parce que cette campagne, elle profitera à tous les opérateurs, qui, avec des produits semblables n'ont pas su montrer aussi clairement que FT leurs potentialités. Encore une occasion de rappeler que le savoir-faire et le faire-savoir ont la même importance.
 
(Atelier groupe BNP Paribas- 31/05/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas