France Télécom s'apprête à riposter.

Par 15 juin 1999
Mots-clés : Digital Working, Europe

Même si France Télécom ne croit pas en la viabilité économique du modèle de l'Internet gratuit, l'opérateur ne peut ignorer l'ampleur de ce phénomène et se doit de le proposer à son tour. France...

Même si France Télécom ne croit pas en la viabilité économique du modèle
de l'Internet gratuit, l'opérateur ne peut ignorer l'ampleur de ce
phénomène et se doit de le proposer à son tour.
France Télécom va baisser prochainement les prix de son service d'accès à
Internet, sans abonnement Wanadoo Illico, passant ainsi de 85 à 45
centimes la minute. Pouvant éventuellement être ouvert à d'autres
fournisseurs d'accès à Internet, ce système permettrait d'assurer des
reversements nécessaires pour financer l'Internet sans abonnement.
Par ailleurs, France Télécom serait sur le point de conclure un
partenariat avec Carrefour.
Premier vendeur de PC grand public en France, Carrefour offrira
prochainement à ses nouveaux clients un an d'abonnement gratuit à Wanadoo.
Enfin, comme le font des concurrents, France Télécom souhaite pouvoir
proposer aux acteurs extérieurs au monde des télécoms (distributeurs,
banques, médias ...) des solutions clés en main d'Internet gratuit.
(Les Echos - 16/06/1999)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas