France Télécom teste la VDSL2 : 100 Mbits/s

Par 09 septembre 2005
Mots-clés : Digital Working, Europe

Bien que son déploiement soit contraignant, la technologie VDSL2 (Very High Rate DSL 2) présente quelques avantages convaincants. France Télécom a entamé des tests sur cette nouvelle norme, qui...

Bien que son déploiement soit contraignant, la technologie VDSL2 (Very High Rate DSL 2) présente quelques avantages convaincants. France Télécom a entamé des tests sur cette nouvelle norme, qui permet théoriquement d'atteindre un débit symétrique (envoi et réception) de 100 Mégabits par seconde via une simple ligne téléphonique en cuivre.

Objectif : proposer des offres "triple play" (Internet, téléphone et télévision) de très grande qualité, avec notamment un flux de télévision haute définition. On parle également de visioconférence haute définition, de téléphonie sur IP et de surf à très grande vitesse. Par rapport à la première norme VDSL, cette technologie offre une portée et un rendement supérieurs et une résistance accrue aux interférences.

Cette technologie a tous les atouts pour séduire : le très haut débit sur les lignes déjà existantes conviendrait parfaitement au consommateur. L'obstacle principal se situe au niveau du déploiement. Le débit subit un affaiblissement important dès que l'on s'éloigne à plus de 500 mètres du répartiteur. Pour remédier à ce problème, France Télécom devrait installer de la fibre optique, onéreuse, entre ses centraux téléphoniques et les répartiteurs locaux.

(Atelier groupe BNP Paribas- 09/09/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas