France Télécom veut se renforcer aux Pays-Bas.

Par 04 mars 1998
Mots-clés : Digital Working, Europe

Après avoir acheté un important réseau câblé et une licence dans la téléphonie mobile, France Télécom est depuis quelques jours, allié à des partenaires étrangers "en négociations exclusives" pour "...

Après avoir acheté un important réseau câblé et une licence dans la
téléphonie mobile, France Télécom est depuis quelques jours, allié à des
partenaires étrangers "en négociations exclusives" pour "une collaboration
approfondie" avec Enertel, un consortium qui propose de la téléphonie
fixe. En effet, depuis le départ du spécialiste britannique des
télécommunications Orange, le consortium Enertel s'est lancé à la
recherche d'un autre opérateur étranger "nous sommes convaincus de la
nécessité de nous allier à un spécialiste capable d'offrir des services de
téléphonie mobile. Depuis que Federa vient de remporter un réseau
national, nous avons opté pour des discussions exclusives". Selon Enertel,
France Télécom joue dans le consortium Federa, très actif aux Pays-Bas,
"un rôle prépondérant". Ce consortium regroupant aussi DT-Mobil, la
filiale de Deutsche Telekom, les banques Rabo et ABN Amro, a remporté un
réseau national de téléphonie mobile mariant les fréquences GSM et DCS
1800 la semaine passée (voir la revue de presse du 27/02).
L'alliance entre Federa et Enertel permettrait non seulement d'offrir
toutes les formes de téléphonie, mais aussi de concurrencer KPN et
Telfort.
(Les Echos - 04/03/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas