La France va bientôt manquer d'ingénieurs informatiques

Par 10 mars 2006
Mots-clés : Smart city, Europe

Le cabinet d'études Forrester vient de publier une étude plutôt inquiétante : les premiers signes d'une pénurie d'ingénieurs se font sentir en France. "Les universités révèlent actuellement...

Le cabinet d'études Forrester vient de publier une étude plutôt inquiétante : les premiers signes d'une pénurie d'ingénieurs se font sentir en France. "Les universités révèlent actuellement de très fortes baisses dans le nombre d'étudiants accueillis en septembre 2005. Par exemple, l'université de Grenoble ne parviendra vraisemblablement pas à satisfaire la demande locale en juillet 2006".
 
Il semblerait que le phénomène s'étende en dehors de la France à beaucoup d'autres pays européens. Et la conséquence pourrait bien être que les entreprises délocalisent une partie de leurs activités pour pouvoir satisfaire leur demande.
 
La demande des entreprises d'ingénieurs qualifiés devrait augmenter dans les années à venir, entre 34 % et 45 % en 2006. Le nombre d'offres d'emploi dans le secteur informatique a crû de 28 % en 2005, selon l'Agence pour l'emploi des cadres (APEC). Sur le deuxième semestre 2005, environ 30 % des offres d'emploi de cadres touchaient à l'informatique.
 
Elles s'adressent surtout à des profils d'ingénieurs très qualifiés comme les chefs de projet informatique, les programmeurs Java, les experts de systèmes et de sécurité informatique.
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 10/03/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas