Les Franciliens pourront se doter d'un réseau Internet sur courants porteurs

Par 04 avril 2006

D'ici cinq ans, environ 1,5 million de foyers en région parisienne pourront être reliés à l'Internet haut débit grâce aux courants porteur en ligne (CLP). Cette technologie permet de faire...

D'ici cinq ans, environ 1,5 million de foyers en région parisienne pourront être reliés à l'Internet haut débit grâce aux courants porteur en ligne (CPL). Cette technologie permet de faire transiter l'internet haut débit par les prises électriques.
Ce chantier de 155 millions d'euros qui a été confié à la société française Mecelec par le Sipperec (Syndicat intercommunal de la la Périphérie de Paris pour l'électricité et les réseaux de communication).
La première des missions de Mecelec sera d'équiper quelques 130 000 immeubles et plus de 7 700 postes de transformation sur un total de 86 communes. Le déploiement se fera par étape sur cinq ans et demi avec l'ouverture des premiers services aux particuliers au premier trimestre 2007.
Cette initiative concrétise plusieurs années d'expérimentation menées depuis 2002 et confirme que le CPL ne perturbe en rien le réseau de distribution électrique. Bien au contraire, il semble que le CPL présente beaucoup d'avantages. En premier lieu, les CPL s'appuient sur une infrastructure déjà existante. Pas besoin donc de creuser des tranchées dans les rues et de se lancer dans de grands travaux.
Autre point mis en avant par Jacques Poulet, président du Sipperec, le CPL permet de proposer "une offre différente de celle proposée par le dégroupage, une offre compétitive qui s'affranchit des contraintes opérationnelles de l'ADSL et de l'abonnement téléphonique." Les lignes électriques pourraient devenir une alternative au Wi-fi dans les zones blanches et non dégroupées.
La société spécialiste de l'équipement de réseau électrique sera ensuite chargée d'exploiter cette infrastructure et de commercialiser les ressources de cette dernière auprès des fournisseurs de services de télécommunication.
Les offres prévues s'articuleront autour de la téléphonie illimitée en local et national, seul ou couplé avec Internet à 1Mb/s minimum. Le service téléphonique pourra être proposé seul. Dans ce cas, Mecelec devra facturer les opérateurs au maximum 10 euros par mois et par liaison pour leur permettre de proposer aux clients "des offres de téléphonie IP compétitives".
L'offre complète téléphonie et accès Internet haut débit devrait quand à elle être facturé à 15 euros par mois et par liaison.
Mecelec promet déjà d'améliorer les performances pour tenir compte des évolutions et de la concurrence. La société prévoit par ailleurs d'autres applications possibles pour son réseau, " notamment la vidéosurveillance en milieu urbain."  
CPL - Courant Porteur en LigneLa technologie CPL, ou Courant Porteur en Ligne, utilise le câblage électrique d'alimentation pour la constitution d'un réseau domestique entre plusieurs appareils électroniques.Le principe consiste à superposer au signal électrique standard (50 Hz en France) un signal à plus haute fréquence, qui peut être reçu et décodé à distance.Le CPL peut être utilisé comme une alternative aux connexions réseau standards (Ethernet) ou aux connexions sans fil (Wi-Fi, Bluetooth). Il permet théoriquement d'atteindre des débits de l'ordre de 100 Mb/s.Un convertisseur est nécessaire pour transformer le signal numérique (données, voix, images, vidéo) en signal analogique à l'émission et à la réception. Celui-ci inclut généralement des fonctions de redondance et de correction d'erreurs pour éviter la perte ou l'altération des données.Certains opérateurs français proposent de recourir à la technologie CPL pour relier modem, ordinateurs et téléviseurs sans avoir à déployer de câbles spécifiques.
 (Atelier groupe BNP Paribas -04/04/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas