Fraude au clic : Google accepte de verser 90 millions de dollars aux plaignants

Par 09 mars 2006
Mots-clés : Smart city

Pour mettre fin à l'action collective l'accusant de fraude au clic, Google propose de verser 90 millions de dollars aux plaignants, d'après ce qu'a écrit Nicole Wong sur le blog de Google. Des...

Pour mettre fin à l'action collective l'accusant de fraude au clic, Google propose de verser 90 millions de dollars aux plaignants, d'après ce qu'a écrit Nicole Wong sur le blog de Google. Des entreprises qui se sont réunies en "class action" (action collective) reprochent à Google de leur avoir facturé des clics frauduleux ou réalisés de mauvaise foi.
 
En effet, dans le cadre du programme AdWords, les annonceurs reversent à Google une somme proportionnelle au nombre de clics comptabilisés sur leurs liens sponsorisés. Le moteur de recherche va proposer aux entreprises de demander le remboursement pour ces clics, somme qui pourrait atteindre 90 millions de dollars selon les estimations.
 
"Cet accord couvre tous les annonceurs qui prétendent avoir été facturé et non remboursé des clics frauduleux comptabilisés depuis 2002 quand nous avons lancé le programme publicitaire de "coût par clic" jusqu'au jour du jugement", explique Nicole Wong.
 
Comme certains observateurs l'ont soulevé, cet accord ne résoud pas le problème de la fraude au clic contre laquelle aucune mesure n'est prise.
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 09/03/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas