Fraudes à la carte bancaire sur Internet : les faiblesses changent de côté !

Par 21 mai 2003
Mots-clés : Smart city

La société Global Internet Solutions, éditrice d’une solution de paiement dite irrévocable (SSL EPAY SECURITY), vient de sortir un rapport intéressant sur la fraude à la carte bancaire sur ...

La société Global Internet Solutions, éditrice d’une solution de paiement dite irrévocable (SSL EPAY SECURITY), vient de sortir un rapport intéressant sur la fraude à la carte bancaire sur Internet. D’après ce dernier, les internautes seraient presque entièrement protégés techniquement et juridiquement, le principal risque demeurant l’usurpation de leur numéro de carte bancaire qui toucherait selon le rapport, moins d’un cas sur 1 million de transactions !

En revanche, côté sites marchands, près de 7,85 % des transactions aboutissent à une interdiction, suite à l’utilisation d’une carte bancaire usurpée, à une opposition sur le paiement par le porteur « pour des raisons non évidentes ou non logiques », au encore à un refus de la banque du porteur « pour un motif non déterminé ».

Ce pourcentage de refus de transactions bancaires pour fraudes est en léger retrait par rapport à l’année 2002 (13,52 %), mais reste en forte hausse par rapport à l’année 2001 (5,72 %), et l’année 2000 (2,34 %). Une tendance inquiétante que Global Internet Solutions se propose de résorber avec ses solutions de contrôle des paiements électroniques.

(Atelier groupe BNP Paribas – 21/05/2003)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas