Free condamné pour publicité mensongère

Par 14 décembre 2005
Mots-clés : Smart city

Un échange gratuit qui coûte 59,99 euros ! C'est bien le mensonge que véhiculait Free dans sa campagne publicitaire. En mars 2004, le fournisseur d'accès à Internet (FAI) lançait sa nouvelle...

Un échange gratuit qui coûte 59,99 euros ! C'est bien le mensonge que véhiculait Free dans sa campagne publicitaire. En mars 2004, le fournisseur d'accès à Internet (FAI) lançait sa nouvelle Freebox. La publicité précisait que l'échange de l'ancien modem Sagem pour le nouveau était gratuit. Cependant, les abonnés se sont vu facturer cet échange 59,99 euros.

Poursuivi par un consommateur, Free a tenté de s'expliquer : "Passer du modem Sagem à la Freebox n'est pas une obligation, c'est un souhait de l'abonné qui veut bénéficier des nouveaux services". En juillet 2004, le Tribunal de grande instance (TGI) condamne le FAI à supprimer cet échange payant.

Free publie alors une nouvelle explication sur son site : "Cette offre de renouvellement du modem Sagem contre un modem Freebox est facturé 59,99 euros au titre des frais engagés par Free. Ces frais seront débités sur votre facture émise après réception du nouveau modem". La somme n'est donc plus imputée à l'échange mais aux frais engagés par le FAI.

Le tribunal correctionnel a condamné Free à une amende de 11 500 euros et à des dommages et intérêts pour les consommateurs retenus comme partie civile.

(Atelier groupe BNP Paribas - 14/12/05)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas