Free lance le 118 818, premier service de renseignement téléphonique gratuit

Par 03 avril 2006
Mots-clés : Digital Working, Europe

Iliad se lance dans la folle course des numéros de renseignement pour remplacer le 12 qui ferme définitivement ses portes aujourd'hui. Sans, publicité, la maison mère de Free tape fort...

Iliad se lance dans la folle course des numéros de renseignement pour remplacer le 12 qui ferme définitivement ses portes aujourd'hui. Sans, publicité, la maison mère de Free tape fort : L'opérateur téléphonique est le premier à proposer un service de renseignements gratuits !
 
Le numéro fourni par Free sera le 118 818. L'appel, la recherche et la mise en relation sont entièrement gratuits pour les abonnés France Télécom, Orange et Free. Les tarifs des autres clients ne sont pas précisés pour le moment. En revanche, la communication suivant la mise en relation est payante (aux tarifs de l'opérateur historique) et la recherche inversée (à partir d'un numéro de téléphone) est facturée 89 centimes.
 
Voilà qui devrait faire grincer quelques dents chez les 118 712, 118 218 et autres 118 008. Avec l'extinction du "12", c'est une véritable foire d'empoigne qui oppose rien moins que 22 nouveaux services en 118. Pour se positionner sur ce marché juteux (estimé à 250 millions d'euros par an), Free joue la carte de l'agressivité et accuse les sociétés éditrices de services de renseignements téléphoniques de "s'enrichir sur le dos des consommateurs"
 
Mais ne nous leurrons pas. Si Iliad propose une telle offre, c'est que l'opérateur peut se le permettre... même à perte. Avec un chiffre d'affaire qui culmine à 724 millions d'euros grâce à la Freebox, Iliad n'a pas vraiment besoin de l'apport des annuaires pour gagner sa vie. Et, il est certain que le 118 818 fera un excellent produit d'appel.
 
(Atelier groupe BNP Paribas -03/04/2006 )

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas