Free lance un service gratuit d'envoi de gros fichiers

Par 05 décembre 2005 1 commentaire
Mots-clés : Digital Working

Free enchaîne les annonces et dore son image d'opérateur alternatif à la pointe du progrès. La filiale d'Iliad propose un nouveau service accessible à tous qui permet l'envoi instantané de très...

Free enchaîne les annonces et dore son image d'opérateur alternatif à la pointe du progrès. La filiale d'Iliad propose un nouveau service accessible à tous qui permet l'envoi instantané de très gros fichiers. Free libère l'internaute des contraintes "liées aux serveurs de messageries e-mails qui empêchent l'envoi de fichiers volumineux". Les messageries limitent en général le poids des pièces jointes à 10 Mo.

Au lieu de transférer le fichier à l'aide d'une clé USB, ou d'un disque dur externe, Free propose de créer un lien qui permet d'accéder immédiatement au fichier. L'internaute doit se rendre sur http://dl-a.free.fr/ . Il lui suffit ensuite de sélectionner le fichier à envoyer à l'aide de la touche "Parcourir". Dès qu'il l'a enregistré, le service crée une url sur laquelle le fichier est disponible. Il suffit ensuite de communiquer ce lien à son correspondant qui devra aller chercher le fichier sous 24 heures. Au-delà, Free l'aura effacé.

Le FAI l'explique bien, ce service lancé en version bêta, n'est pas "un service de sauvegarde en ligne mais bien un système d'envoi de fichiers".Les Freenautes sont avantagés : "Une limitation de bande passante est appliquée pour tout abonné d'un autre opérateur que Free car ce service est réservé en priorité aux abonnés de Free". Les téléchargements simultanés sont impossibles.

Aucun filtre sur les contenus n'est, pour le moment, mis en place sur ce service. Cependant, sur la page d'accueil, il est précisé que "les échanges illicites d'enregistrements et d'oeuvres protégées ainsi que le piratage nuisent à la création artistique" parmi d'autres "avertissements" du même goût.

Ce service promet de faciliter beaucoup de situations délicates, notamment professionnelles, pour le transfert, par exemple, de présentations Powerpoint très lourdes. Mais le FAI peut s'attendre à des contestations de la part des maisons de production qui pourraient imposer un filtre pour empêcher que le service ne devienne l'alternative aux réseaux de peer-to-peer...

Après avoir permis aux Freenautes de regarder la télévision sur leurs écrans d'ordinateurs et avoir démontré sa capacité à obtenir un débit de 174 Mbits/s , Free facilite la vie des internautes. Et ils pourraient être nombreux à se laisser convaincre par l'offre Triple Play à 29,99 euros...

(Atelier groupe BNP Paribas - 05/12/05)

Haut de page

1 Commentaire

Soumis par barlet (non vérifié) - le 11 juillet 2008 à 08h22

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas