Fujitsu cherche une issue dans l’optimisation de sa production et les services

Par 09 septembre 2003
Mots-clés : Smart city, Asie-Pacifique

Après avoir perdu successivement 2,8 milliards de dollars en 2002, puis 1 milliard de dollars pour son exercice 2003 clos à la fin du mois de mars dernier, le géant de l’électronique japonais ...

Après avoir perdu successivement 2,8 milliards de dollars en 2002, puis 1 milliard de dollars pour son exercice 2003 clos à la fin du mois de mars dernier, le géant de l’électronique japonais doit vite retrouver des bénéfices. Comment ? En optimisant ses coûts de production et en misant sur sa branche déjà rentable dédiée aux services informatiques.

Hier, Fujitsu a donc annoncé à la presse japonaise qu’il envisageait de réduire de 30 % les coûts de production de sa large gamme de produits high-tech (modems ADSL, serveurs, PC, écrans plasma, vidéo projecteurs…). Sans parler de réduction d’effectifs, Fujitsu veut réduire la durée du cycle commande / fabrication d’un produit, tout en divisant par deux ses stocks d’usines.

D’autre part, sa production, principalement réalisée au Japon, à la différence de son concurrent Toshiba, devrait être en partie délocalisée.

Le second angle d’attaque du constructeur japonais pour améliorer ses résultats touche sa division services informatiques, Fujitsu Services. Cette branche devrait monter en puissance, notamment dans ses servies liés à la gestion des infrastructures informatiques des entreprises.

(Atelier groupe BNP Paribas – 09/09/2003)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas