La gamification "green" rend le développement durable plus amusant

Par 23 février 2012 2 commentaires
puzzle format un terrain d'herbe

Les mécaniques du jeu pourraient assumer un rôle crucial dans l'adoption d'une consommation durable. Les stratégies ludiques peuvent pousser employés, consommateurs et grand public à changer d'attitude et à agir.

 

Bien que personne ne puisse affirmer qu'il n'est pas important de sauver la planète, les actions quotidiennes de développement durable sont tout sauf palpitantes. Le simple trio « réduire, réutiliser, recycler » peut très souvent être rejeté pour cause de temps ou d'autre inconvénient. Mais, le State of Green Business Report a identifié une nouvelle tendance, la « Green Gamification », qui pourrait susciter des attitudes responsables tout en ôtant le fardeau d'un comportement écologique, grâce à la mécanique du jeu sur les médias sociaux. L'idée est simple : rendre ludiques les activités et comportements quotidiens qui contribuent au développement durable. Al Gore a été un avocat féroce de la Green Gamification, en particulier avec son projet RealiTree qui utilise un jeu vidéo social promouvant l'action et dissipant l'information erronée. Le monde des entreprises en vient également peu à peu à la Green Gamification pour susciter la prise de conscience des consommateurs et des employés.

Récompenser les clients pour leur attitude verte

Bien que laisser une planète habitable aux prochaines générations devrait être en soi une récompense, la plupart des consommateurs ont besoin d'une gratification directe qui peut se présenter sous forme de points, de tableaux de scores ou autres fonctions qu'on trouve d'abord sur les écrans des jeux vidéo. Un grand nombre de nouvelles activités sont entièrement basées sur la Green Gamification. Recyclebank, par exemple, récompense les gens pour leurs actions vertes dans la vie de tous les jours par des réductions chez les revendeurs locaux et nationaux. Des industries « traditionnelles », comme l'industrie automobile, ont également adopté la Green Gamification en l'intégrant dans leurs produits existants. Le logiciel éco de la voiture électrique Nissan Leaf surveille la vitesse et la consommation, renvoie des informations et suscite des comportements responsables en affichant des arbres sur l'écran intégré au volant. Les conducteurs peuvent ainsi voir leur économie d'énergie par rapport aux voitures voisines et recevoir des médailles virtuelles.

La direction d'entreprise peut utiliser la green gamification pour ses employés

Une autre façon, pour le monde des entreprises, de promouvoir le développement durable est de le faire parmi ses employés. Des programmes spéciaux utilisent les mécaniques du jeu pour conscientiser l'entreprise et responsabiliser les employés. Le géant allemand de logiciels SAP a ludifié son programme d'engagement des employés : ils peuvent jouer à un jeu encourageant le carpooling. Les employés gagnent des points en entrant de l'information qui permet à des partenaires de carpooling de se rencontrer. Les avantages sont nombreux : le jeu réduit le nombre de voitures sur la route et tisse des liens sociaux entre les employés, alors que SAP gagne de l'argent puisque beaucoup de ces voitures sont des véhicules de société. Mais cette solution doit tenir compte d'un élément temporel : les jeux doivent garder leur attrait pour éviter que l'engagement ne diminue.

Haut de page

2 Commentaires

A propos de Green Gamification, connaissez vous CitéGreen ? (www.citegreen.com)

CitéGreen récompense vos écogestes avec des points, que vous pourrez échanger contre des bon d'achats et cadeaux chez nos partenaires, toujours green bien sur !
Depuis quelques jours, CitéGreen va encore plus loin dans l'incitation positive en mettant en place un système de badges à gagner ! Pour en savoir plus : https://www.citegreen.com/blog/2012/11/citegreen/un-peu-de-fond-comment-nous-voulons-sortir-de-lecologie-punitive/

Bonne journée !

Soumis par Agathe CitéGreen - le 29 novembre 2012 à 11h30

Bonjour agathe, je viens d'aller voir www.citegreen.com que je ne connaissais pas, excellente initiative.

J'essaie moi aussi de m'investir dans l'écologie sur Internet, j'ai d'ailleurs une page facebook : Isolation maison

Soumis par John Doe (non vérifié) - le 05 juillet 2013 à 16h49

Vos commentaires

(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Aucune balise HTML autorisée
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

En soumettant ce formulaire, vous acceptez la politique de confidentialité de Mollom.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas