Gartner annonce une baisse du marché mondial des bases de données relationnelles

Par 23 mai 2003
Mots-clés : Smart city

Totalisant 6,6 milliards de dollars en 2002, le marché mondial des systèmes de bases de données relationnelles chute de 6,9 % par rapport à l’année 2001 (7,1 milliards de dollars), comme ...

Totalisant 6,6 milliards de dollars en 2002, le marché mondial des systèmes de bases de données relationnelles chute de 6,9 % par rapport à l’année 2001 (7,1 milliards de dollars), comme l’indique le cabinet d’études Gartner Group. En vente globale de licences, IBM passe devant Oracle avec 36,2 % de parts de marché, contre 33,9 % pour Oracle.

D’après le Gartner Group, ces résultats s’expliquent surtout par une stagnation des revenus d’IBM (le succès des zSeries des DB2 d’IBM a compensé la chute des ventes des iSeries des DB2), tandis que ceux d’Oracle ont chuté de plus de 20 %. Second fait marquant, Microsoft atteint en 2002 18 % de parts de marché grâce à sa nouvelle plate-forme plus facilement « scalable », ce qui représente une hausse de 16,8 % de ses revenus sur ce segment de marché.

La tendance est assez sévère pour Oracle. Le Gartner Group nuance toutefois ces résultats en rappelant que la firme de Larry Ellison reste leader du segment de marché des plates-formes distribuées de base de données relationnelles (sous serveur Unix et Windows), avec 43 % de parts de marché, contre 24 % pour IBM, et 17 % pour Microsoft, qui ici aussi du terrain.

(Atelier groupe BNP Paribas – 23/05/2003)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas