GB : NTL teste la solution BitTorrent pour diffuser des vidéos à la demande

Par 14 février 2006
Mots-clés : Future of Retail, Europe

Après s'être réconcilié avec Hollywood, Bram Cohen, le créateur de la technologie BitTorrent, signe un partenariat avec le câblo-opérateur anglais NTL. Rappelons que le logiciel BitTorrent est...

Après s'être réconcilié avec Hollywood, Bram Cohen, le créateur de la technologie BitTorrent, signe un partenariat avec le câblo-opérateur anglais NTL. Rappelons que le logiciel BitTorrent est entièrement légal. C'est son utilisation pour le téléchargement de fichiers protégés par le droit d'auteur qui est illégale.
 
A partir d'avril, un échantillon d'abonnés à NTL devrait tester en Grande-Bretagne un service de vidéo à la demande (VoD) permettant de télécharger des films légalement via un réseau de peer-to-peer (P2P). NTL revendique un parc de 1,7 million d'abonnés au haut débit et 1,9 millions de clients à son offre de télévision payante.
 
Le troisième partenaire de ce test est la société Cache Logic. Elle devrait aider les fournisseurs d'accès à Internet (FAI) à gérer le trafic sur leur réseau et notamment les coûts liés aux différentes utilisations de la bande passante.
 
BitTorrent apportera la technologie permettant de télécharger de gros fichiers. L'offre bénéficiera des droits négociés par le câblo-opérateur sur les contenus audiovisuels. Les trois entreprises n'ont pas donné de précisions sur le catalogue qui sera offert aux testeurs : "une large sélection de contenus vidéos, dont des films, des clips vidéo et des programmes télévisés".
 
BitTorrent rentre donc dans les rangs et signe son premier contrat commercial après avoir levé 8,75 millions de dollars auprès d'investisseurs. Un contrat à la hauteur de la solution que Bram Cohen propose !
 
Notons que le P2P est à l'honneur des offres commerciales. AOL avait annoncé le lancement d'In2TV, un service de P2P légal qui proposera gratuitement à ses abonnés des séries télévisées. Le service doit être entièrement financé par la diffusion de publicités. Pour les internautes qui veulent pouvoir se passer des spots publicitaires, le téléchargement est payant. D'après le Wall Street Journal, Warner Bros pourrait proposer dès le mois de mars, en Allemagne, le téléchargement de films via un réseau de P2P. L'offre serait baptisée In2Movies.
 
 

BitTorrent
 
BitTorrent est l'éditeur américain d'un des réseaux d'échange de fichiers les plus connus. BitTorrent utilise un système de peer-to-peer (P2P) pour permettre aux internautes de s'échanger des fichiers. Il existe des dizaines de serveurs centraux, les trackers, qui coordonnent les téléchargements de fichiers.
 
BitTorrent utilise le "multisourcing", c'est-à-dire qu'en téléchargeant un fichier, l'internaute se sert sur plusieurs autres ordinateurs qui le possèdent. En outre, BitTorrent morcelle le fichier en différents blocs. Ainsi, l'utilisateur télécharge plusieurs blocs en même temps, sans forcément qu'ils soient dans l'ordre. Chaque bloc téléchargé est immédiatement mis en partage.
 
Sur BitTorrent, les fichiers les plus récents sont facilement accessibles car très téléchargés. Cependant, moins il est partagé, moins il est disponible, jusqu'à ne l'être plus du tout. Les fichiers ne restent accessibles que dans un très court délai après leur mise à disposition.
 
En novembre 2005, BitTorrent s'est réconcilié avec Hollywood. Après une vague de fermeture de réseaux de P2P et sous la menace de la RIAA, le créateur de BitTorrent, Bram Cohen, a annoncé que les fichiers protégés par le droit d'auteur seraient bannis du moteur de recherche bittorrent.com. Cependant, il existe des centaines d'autres moteurs de recherche de torrents. Il faudra donc attendre pour voir la nature des "torrents" qui continuent d'être échangés.
 
Bram Cohen a annoncé avoir levé 8,75 millions de dollars pour pouvoir proposer une offre commerciale et légale avec son logiciel.

 
(Atelier groupe BNP Paribas - 14/02/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas