GE et Quirky veulent standardiser l’Internet des Objets

Par 20 novembre 2013 Laisser un commentaire
Quirky & GE

Avec un nouveau partenariat, GE appuie la croissance de l’Internet des Objets sur la standardisation et le développement crowdsourcing.

Après avoir défini son paradigme d’Internet Industriel il y a quelques mois, GE étend son incursion dans l’Internet Industriel avec un partenariat stratégique. Après plusieurs produits développés conjointement, GE a signé un partenariat avec Quirky, plateforme de développements d’accessoires connectés domestiques. Outre cet investissement de près de 30 millions de dollars, GE partage ses brevets spécialisés pour encourager le développement de nouveaux produits. Cette startup fonctionnant à la manière d’un accélérateur accompagnant les entrepreneurs dans la réalisation de leurs projets en lien avec l’Internet des Objets vise à harmoniser ce secteur avec une plateforme unique.

Une interface unique

Dans un secteur encore jeune et où les rapports de force ne sont pas encore entièrement constitués, GE et Quirky proposent une première plateforme unifiant les offres multiples d’accessoires de la maison connectée. Cette standardisation passe notamment par la plateforme WINK disponible sur iOS et Android et permettant de contrôler ces produits connectés. Selon Ben Kaufman, CEO et fondateur de Quirky « Notre vision est de faire de WINK le standard adopté par les développeurs des produits de maison connectée. » Plusieurs chaînes de magasins spécialisés américains comme Home Depot ou Best Buy proposent déjà plusieurs produits GE-Quirky compatibles avec la plateforme WINK, notamment Egg Minder un plateau intelligent mesurant la fraicheur des œufs et directement connectés à l’iPhone de l’utilisateur. Autre produit innovant issu de ce partenariat, le Pivot Power Genius se présente sous la forme d’une multiprise pouvant être contrôlée et automatisée à distance.

Une gestion ouverte des brevets pour favoriser le crowdsourcing

Quirky qui fonctionne sur un mélange habile de collaboration en ligne, crowdsourcing et développement interne, suit un rythme de production prolifique avec de nouveaux produits proposés chaque semaine. Pour soutenir et accélérer cette cadence et étendre les secteurs concernés par ces produits, GE s’engage à rendre accessibles à l’ensemble de 600.000 développeurs de Quirky la totalité de ses brevets, allant à l’encontre des pratiques en vigueur lors de partenariats de cette nature. GE de cette manière favorise le développement d’une partie de sa R&D grâce au crowdsourcing, les produits issus de cette mutualisation seront en effet produits et commercialisés par l’entreprise.

 

Haut de page

Vos commentaires

(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Aucune balise HTML autorisée
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

En soumettant ce formulaire, vous acceptez la politique de confidentialité de Mollom.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas