gedas lance une nouvelle génération de sites Internet en France.

Par 28 avril 2000
Mots-clés : Smart city, Europe

Déjà fournisseur de progiciels de gestion intégrés pour les concessions automobiles, la société informatique gedas (196 millions de F de chiffre d'affaires en 1999), propose, dès le mois d'avril, à...

Déjà fournisseur de progiciels de gestion intégrés pour les concessions
automobiles, la société informatique gedas (196 millions de F de chiffre
d'affaires en 1999), propose, dès le mois d'avril, à l'ensemble de la
distribution automobile en France une offre Internet complète et évolutive
en trois étapes.
Cette nouvelle génération de sites Internet permettra de réaliser des
ventes en ligne dès novembre 2000. Les concessionnaires peuvent ainsi
présenter aux internautes l'ensemble de leurs stocks de véhicules et de
services. Progressivement, grâce à un outil de marketing "one to one", ils
développeront une relation privilégiée avec leurs clients.
Enfin, grâce à une plate-forme de paiement sécurisé fournie par gedas, ils
vendront en ligne.
Cette nouvelle génération de sites permet aux internautes d'accéder à des
informations exhaustives et à jour sur les stocks et les services de la
concession, ainsi qu'à un agenda en ligne pour prendre rendez-vous
directement avec le concessionnaire.
Commercialisé dès avril 2000, gedas first comprend la présentation de la
concession, les évènements détaillant les opérations spéciales de la
concession, les VN, VO et VD (véhicules de démonstration), des services
express (vidange, pneus ...), des services et rubriques personnalisables
et un agenda en ligne.
A partir de juillet 2000, gedas profil permettra aux concessions une
approche ciblée des internautes en prenant en compte leur comportement sur
le site.
Enfin, à compter de novembre 2000, gedas premium, véritable site marchand,
permettra aux internautes d'acheter en ligne.
gedas espère convaincre 300 concessionnaires en 2000.
(Christine Weissrock - Atelier BNP Paribas - 28/04/2000)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas